Accueil / Actualités / Aliments contaminés aux hydrocarbures : des emballages suspectés

Aliments contaminés aux hydrocarbures : des emballages suspectés

Des hydrocarbures dans nos assiettes, les emballages recyclés sont incriminés. Tout est dangereux, bientôt les consommateurs que nous sommes ne vont plus savoir quoi mettre dans leurs paniers de courses, entre les scandales alimentaires, les produits cancérogènes, il est bien difficile d’y voir clair en matière de nutrition et de santé. Selon l’organisation de défense des consommateurs « Foodwatch », de nombreux aliments seraient contaminés par des hydrocarbures contenus dans les emballages.

Un repas
Un repas / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

L’organisation qui dévoile ces résultats a testé plus de 120 produits de consommation courante que l’on trouve dans les supermarchés et selon l’étude réalisée, plus de la moitié serait directement contaminé par les hydrocarbures aromatiques. La France n’est pas à l’abri de ces déclarations, sur dix produits testés six seraient cancérogènes. Les contenants sont directement concernés, les hydrocarbures auraient migré dans les aliments à partir des emballages. Une responsable de la Foodwatch vient de lancer une pétition pour que des mesures soient prises très vite afin de protéger les consommateurs que nous sommes, selon leurs propos, des solutions existent pour épargner les aliments des hydrocarbures, il est grand temps de les appliquer pour qu’enfin le riz, les pâtes, le couscous… deviennent des aliments sains.

Des emballages auraient tendance à contaminer les aliments protégés

Leur objectif premier est de rendre obligatoires les protections pour tous les emballages alimentaires qui sont fabriqués à partir de carton recyclé ou de papier selon LeParisien qui relaye le rapport. L’organisation Foodwatch a mis en évidence que la nourriture qui est à l’intérieur de ces contenants est contaminée par les produits lubrifiants des machines qui fabriquent ces emballages et le problème serait accentué par l’accumulation des encres et des solvants.

Auparavant, le BPA avait été supprimé

Foodwatch a reçu le soutien du Réseau environnement santé, ce dernier a contribué notamment à la disparition du Bisphénol A dans les produits destinés aux bébés comme les biberons, cette mesure a été en France généralisée à partir du 1er janvier 2015.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !