Accueil / Actualités / Allemagne : prévisions de croissance en baisse, Berlin voit rouge

Allemagne : prévisions de croissance en baisse, Berlin voit rouge

La croissance de l’Allemagne va être revue à la baisse puisque l’économie est dans le rouge. Les résultats sont donc très décevants.

Angela Merkel
Angela Merkel

L’Allemagne va être contrainte de revoir ses prévisions de croissance au vu des derniers résultats. Jusqu’à maintenant le pays dirigé par Angela Merkel semblait être immunisé par les problèmes de l’Europe, mais finalement le pays est également impacté. L’Allemagne risque donc de connaitre une récession, car les résultats sont très décevants. Elle a subi deux trimestres de croissance négative et la production industrielle a subi des pertes. Les importations sont très faibles et le problème démographique est aussi très préoccupant.

L’Allemagne est dans le rouge

En 2050, l’Allemagne comptera moins d’habitants qu’en France ou en Grande-Bretagne, car le pays référence un fort taux de personnes âgées. De plus, les emplois sont souvent très précaires, les salaires sont bas et l’arrivée des sociaux-démocrates dans la coalition l’année dernière va donner un souffle aux salariés. Certains experts allemands soutiennent la thèse selon laquelle l’Allemagne est en danger. François Hollande s’est vu irrité lors de sa dernière conférence de presse en soulignant que la France remplissait son devoir (Mali, Irak) et l’Allemagne se contente d’écouler le matériel militaire. Au niveau mondial, ce pays est au troisième rang, mais de nombreux experts se demandent s’il réussira à retrouver un équilibre budgétaire d’ici l’année prochaine.

Les prévisions de l’Allemagne connues mardi

Le 13 octobre prochain, le gouvernement de l’Allemagne se réunira pour mettre en place les prévisions de la croissance. Elles seront ensuite partagées par Sigma Gabriel, le ministre de l’Économie mardi prochain. Le pays s’attendait à 1.8 % de croissance pour cette année et 2 % pour 2015. Finalement, l’Allemagne pencherait davantage du 1.25 % et cela semble être inévitable au vu de la contraction de 0.2 % du PIB lors du deuxième trimestre.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !