Accueil / Actualités / Allergènes alimentaires : ils débarquent dans les rayons

Allergènes alimentaires : ils débarquent dans les rayons

Les allergènes alimentaires seront obligatoirement présents dans les rayons des commerces dans le but de renseigner au maximum le consommateur.

Un rayon de Carrefour
Un rayon de Carrefour

Certains clients ont une intolérance ou sont allergiques à certains aliments qui sont parfois présents en petites quantités voire en traces. Toutefois, une nouvelle réglementation est arrivée dans les bureaux des fournisseurs, car ils sont contraints d’évoquer les allergènes alimentaires sur les différents produits. De ce fait, un consommateur connaitra dès la lecture du packaging un éventuel problème avec la présence de crustacés, d’œufs, de poissons ou encore de gluten, car celui-ci est de plus en plus au cœur d’intolérances.

Des allergènes alimentaires visibles par tous

Les rayons des commerces ne vont toutefois pas changer immédiatement, mais les fournisseurs devraient se préparer à cette modification qui entrera en vigueur le 1er juillet, date à laquelle la mention pour les allergènes alimentaires fera son entrée. Cela concernera tous les établissements : de la petite épicerie, au supermarché et même au restaurant. Ce dernier devra spécifier aux amateurs de gastronomie si une présence intolérable est observée en cas d’allergies. C’est également un cas spécifique, car dans les cantines par exemple les aliments sont servis dans un packaging. La nouvelle réglementation a prévu cela en révélant qu’une indication écrite sera indispensable et elle devra être visible par tous.

Donner davantage de données sur les allergènes alimentaires

La mention des allergènes alimentaires sera accessible avec aisance, car l’objectif consiste à obtenir l’information immédiatement d’un coup d’œil sans avoir besoin de la demander à une tierce personne comme le serveur. Cette réglementation est importante, car une allergie alimentaire ne doit pas être négligée, elle demande une grande rigueur, car les conséquences peuvent être dramatiques comme le décès. Jusqu’à maintenant, les clients devaient scruter dans le moindre détail les étiquettes à la recherche d’une petite information qui n’était parfois pas disponible. Ce cas de figure ne devrait plus se produire dès le 1er juillet 2015.

Lu sur Le Point

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Restaurant

Nantes : une septuagénaire, signalée pour disparition inquiétante, retrouvée pour une note de restauration impayée

Une dame dépressive, âgée de 70 ans, a été mise en examen et placée en …

Réagissez !