LOADING

Type to search

Allergies : le lave-vaisselle aurait un impact néfaste sur la santé

3 années ago
Share

Pour les allergies, il est préférable de bannir le lave-vaisselle qui serait néfaste pour la santé. Il est judicieux d’opter pour l’ancienne méthode.

Vaisselle

Vaisselle

Faire la vaisselle à la main est un geste anodin qui serait un bienfait pour éviter les allergies telles que l’Eczéma, asthme et autres rhinites. Les réactions allergiques ont connu ces dernières années une large augmentation. Dans une revue « Pédiatrics », une étude révèle que se débarrasser de son lave-vaisselle n’est pas la solution, la complexité des allergies est telle que le mode de vie est primordial. Il détermine selon l’endroit où l’on vit les allergies qui peuvent se déclarer ou non chez l’enfant. A titre d’exemple, les personnes qui résident dans une ferme fréquentée par les animaux où l’alimentation est à base de produits non traités et de lait non pasteurisé ont moins de problèmes de santé, les maladies auto-immunes se développent moins. Le personnel de santé aurait tendance à penser que « c’est le système immunitaire qui se révolte, car il vit dans un univers trop aseptisé ».

Des solutions pour éviter les allergies

Un allergologue conclut que les produits chimiques sont sans doute responsables des allergies et que vivre à la campagne serait une solution, car ils sont moins utilisés dans la vie courante. La vaisselle à la main est donc un détail qui ne pèse pas très lourd dans la balance du pour ou du contre le développement des allergies. Pour prévenir les risques d’asthme, de rhinites et autres problèmes respiratoires, il faudrait recréer l’air de la ferme, ce qui est définitivement impossible. Les docteurs préconisent de se soigner dès les premiers symptômes pour éviter que l’allergie s’installe et qu’elle se diffuse.

Des allergies à cause d’un univers aseptisé

Les Français subissent tous à un moment ou à un autre un nez qui coule, des éternuements, une toux gênante, des difficultés respiratoires, car 4 % de la population serait concernée par ce type d’allergies. Aujourd’hui, les chiffres sont alarmant, 1 personne sur 4 présente des problèmes respiratoires, l’OMS classe au quatrième rang les maladies chroniques dans le monde, en 2050, cela sera 1 personne sur 2.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *