Accueil / Actualités / Alzheimer : le café aurait un effet protecteur et serait bénéfique

Alzheimer : le café aurait un effet protecteur et serait bénéfique

La maladie d’Alzheimer et le café ont été au centre d’une étude très intéressante puisque la caféine aurait un effet protecteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La maladie d’Alzheimer fait peur à de nombreuses personnes, car la perte de mémoire peut s’avérer être très complexe à gérer que ce soit pour la patiente ou les proches. De nombreuses études ont donc vu le jour dans le but de préserver notre cerveau de cette dégénérescence et plusieurs résultats plus ou moins prometteurs ont été diffusés. Aujourd’hui, la revue Neurobiology of Aging partage ses connaissances, car des spécialistes ont étudié les effets du café sur cette maladie. Lors des analyses, les chercheurs ont constaté que la caféine agissait sur la protéine Tau. Cette dernière n’est pas anodine puisqu’elle est la cause de plusieurs dégénérescences cognitives.

Le café protégerait notre cerveau de la maladie

Ainsi, la consommation de café pourrait permettre de lutter contre la maladie d’Alzheimer puisque la caféine agirait comme un effet protecteur. Pour obtenir des résultats positifs, il serait nécessaire selon l’étude de consommer régulièrement cette boisson. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé des souris. Ces dernières avaient été modifiées génétiquement et elles présentaient des lésions causées par cette fameuse protéine Tau. En leur faisant consommer pendant dix mois l’équivalent chez les Hommes de deux tasses de café par jour, ils ont constaté que les problèmes de mémoire diminuaient au fil du temps.

Des essais sur l’Homme envisagés

Ainsi, si nous consommions la même quantité de café quotidiennement, nous pourrions lutter contre la maladie d’Alzheimer. Pour l’instant, cette information est encore à l’état de supposition puisque sans essais cliniques, il est impossible de connaitre les avantages sur l’Homme. Dans tous les cas, les chercheurs ont l’intention de poursuivre leurs recherches notamment en développant une seconde phase, celle des essais sur les humains. Avant cela, ils vont essayer de déterminer les effets positifs du café sur le cerveau dans le but d’identifier précisément la cible moléculaire.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !