Accueil / Actualités / Alzheimer : soigné à tort pendant 10 ans avec des traitements lourds

Alzheimer : soigné à tort pendant 10 ans avec des traitements lourds

L’Alzheimer ne concernait pas cet homme de 50 ans et pourtant il a été soigné à tort avec des traitements lourds qui ont eu des conséquences.

Alzheimer
Alzheimer

L’Alzheimer est une maladie dégénérative qui s’avère être complexe pour le patient qui perd la mémoire et l’entourage. Ce dernier impuissant n’est plus reconnu par la personne et il disparait au fil du temps de sa mémoire. Il y a 10 ans, un homme habitant dans la Moselle apprend qu’il souffre de cette maladie. Le corps médical l’examine, car il a de brèves pertes de mémoire. De ce fait, cet individu ne se souvenait pas des dates ou des noms. Au vu des symptômes, ce quadragénaire était déprimé.

Un mauvais diagnostic pour la maladie d’Alzheimer

Le diagnostic tombe donc en octobre 2004 et le corps médical révèle qu’il est atteint par la maladie d’Alzheimer. Cette dernière se traduit au fil du temps par un réel isolement puisque la mémoire s’évapore. Le quotidien est donc semé d’embûches que ce soit pour la communication ou les déplacements. Les symptômes sont par conséquent lourds et cet habitant de la Moselle reçoit un traitement important qui a un impact sur son organisme et son quotidien. Il devient dépressif, l’envie a quitté son corps, il perd son travail et il souffre de vomissements.

10 ans d’enfer pour un Alzheimer qui n’existe pas

Selon une information du République Lorrain, la maladie d’Alzheimer a donc entaché sa vie, son couple et son quotidien puisqu’il s’est isolé. Lorsqu’il rencontre la remplaçante de son médecin il y a deux ans, elle désire en apprendre davantage sur ce trouble, car les médicaments s’avèrent être efficaces de manière globale, mais le patient a toujours quelques pertes de mémoire. Le médecin est curieux d’apprendre que son état de santé ne s’est pas détérioré durant toutes ces années. Tout le traitement est arrêté et l’homme subit de nouveaux examens. Un second verdict tombe comme un coup de massue, il n’a jamais été atteint de la maladie d’Alzheimer, il souffrait simplement de troubles dus à d’anciens traumatismes crâniens.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !