LOADING

Type to search

Alzheimer : un diagnostic précoce et rapide via un test salivaire

2 années ago
Share

La maladie d’Alzheimer est complexe à vivre, mais un diagnostic précoce pourrait être avantageux. Une étude a donc prôné les bénéfices d’un test salivaire qui offrirait une détection rapide.

Senior

Senior / Crédit Photo : Pixabay – stevepb

L’Alzheimer est une maladie qui fait extrêmement peur, car elle se caractérise par la perte de la mémoire à court et à long terme. Les proches deviennent des inconnus, certaines capacités sont perdues et la solitude s’installe petit à petit. La découverte de ce test salivaire permettrait de réaliser un diagnostic précoce, mais d’autres expertises devront être réalisées pour confirmer définitivement une réelle efficacité. Plusieurs points forts seraient listés en parallèle de la rapidité, car le coût serait moindre et la facilité serait au rendez-vous.

Un test salivaire pour détecter au plus tôt la maladie d’Alzheimer

La recherche progresse régulièrement et le Canada se dévoile comme le premier acteur dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs d’Alberta ont donc profité de la conférence internationale dédiée à ce problème pour évoquer leurs travaux qui ont reposé sur 82 seniors. Ces derniers ont eu la capacité de tester les marqueurs salivaires grâce à un spectromètre. En analysant les protéines de la salive, il serait ainsi possible de détecter précocement la maladie d’Alzheimer. Cette dernière se démarquerait grâce à des marqueurs spécifiques. En effet, au cours de l’étude, certaines personnes les possédaient alors que d’autres en étaient dépourvus.

Un groupe de personnes encore trop faible pour faire une généralité

Pour l’instant le test salivaire pour détecter la maladie d’Alzheimer a été testé sur un petit échantillon de personnes. Pour que les résultats tout de même prometteurs soient concluants, il serait nécessaire d’agrandir le cercle de participants. Dans tous les cas, dans la recherche contre la lutte de l’Alzheimer, cette découverte s’avère être très intéressante, car utiliser la salive comme moyen de détection, c’est à la fois simple, rapide et peu couteux. La Science se penche rigoureusement sur cette maladie neurodégénérative, car elle est encore peu maîtrisée et de nombreuses questions sont en suspens.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *