Accueil / Actualités / Andreas Lubitz : problème de vue et futur enfant en route

Andreas Lubitz : problème de vue et futur enfant en route

Andreas Lubtiz, le copilote de l’A320 attendait un heureux évènement selon un journal allemand et il souffrait d’une perte de vue de 30 %.

Andreas Lubitz
Andreas Lubitz

Depuis le crash de cet avion près de Seyne-Les-Alpes le 26 mars dernier qui a fait 150 morts, chaque jour les médias font état de nouvelles déclarations sur le profil du copilote sans doute responsable de ce drame. A son domicile de Düsseldorf, les enquêteurs ont découvert plusieurs ordonnances déchirées et de nombreuses boites de médicaments. Il souffrait d’une dépression grave et récurrente, ce qui l’a sans doute décidé à se suicider, mais il voulait graver son nom dans l’histoire, perdre son anonymat et il a entraîné avec lui 149 personnes innocentes. L’important aujourd’hui concerne la découverte de l’autre boite noire, elle est avidement recherchée sur les lieux du crash, car elle va permettre de comprendre ce qui s’est passé les dernières minutes au niveau des commandes de l’avion.

Andreas Lubitz aurait été père prochainement

Les révélations défilent sur la personnalité du copilote, il aurait eu des problèmes de vision, une circonstance qui l’aurait conduit inexorablement à quitter ce métier prochainement, une réalité inacceptable pour lui alors que la perte était de 30 %. Dans le journal allemand « Bild », les 23 reporters qui se sont focalisés sur cette dramatique affaire ont découvert qu’Andreas Lubtiz avait une petite amie et que celle-ci attendait un heureux évènement, cette révélation a été confirmée par le journal très sérieux « Spierge ». Elle est professeure d’anglais et de mathématiques dans un collège à Düsseldorf et selon les propos du journal en question elle aurait annoncé la bonne nouvelle à ses élèves.

Les médecins d’Andreas Lubitz n’ont pas averti la compagnie

Pourquoi les médecins qui suivaient le pilote n’ont-ils pas averti la compagnie aérienne ? Ces professionnels de la Santé se doivent au secret médical et le rompre est passible de sanctions, un débat est ouvert pour lever cette restriction en cas de métier comme celui de pilote. Une cérémonie religieuse en hommage aux victimes s’est tenue samedi dans la cathédrale Notre-Dame-Du-Bourg à Digne-les-Bains.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !