Accueil / Actualités / Andreas Lubitz : le copilote qui aurait engendré 149 morts

Andreas Lubitz : le copilote qui aurait engendré 149 morts

Andreas Lubitz était le copilote de l’A320 et il a perdu la vie dans le crash. Au vu de la boîte noire, il serait à l’origine des 149 morts.

Andreas Lubitz
Andreas Lubitz

Le président de la compagnie Lufthansa, la maison mère de Germanwings ne comprend absolument pas le geste de ce copilote, celui qui semblerait avoir fait crasher l’A320 délibérément dans les Alpes françaises où 150 personnes ont perdu la vie. Selon ses paroles : « nous sélectionnons avec un très grand soin notre personnel et nos équipages volants ». Selon les révélations du procureur de Marseille, il semblerait que l’enquête s’oriente vers une volonté de destruction de la part de ce jeune pilote de 28 ans. Il avait deux résidences : la maison familiale à Montabaur, la ville où il est né et où vivent encore ses parents et un appartement à Düsseldorf.

 

Le rêve d’Andreas Lubitz était de voler

Ce pilote avait 630 heures de vol à son actif, il était le moins expérimenté des deux pilotes de l’avion, il avait commencé sa formation en 2006 dans l’école de la Lufthansa à Brême. Selon le président de la compagnie, Andreas Lubitz aurait interrompu sa formation, mais il était complètement apte à voler, car tous les tests nécessaires avaient été réalisés et concluant pour ce pilote. Cet homme avait ensuite poursuivi sa formation aux États-Unis, il était premier officier, et cela depuis 2013. Il avait obtenu une certification à la FAA, l’autorité aéronautique américaine, tous les tests psychologiques qu’avait passé le pilote s’étaient soldés par un succès. En parallèle, il n’y avait aucune anomalie dans son comportement, il avait réalisé son rêve : voler.

Andreas Lubitz paraissait tout à fait apte à voler

Chaque année, un pilote doit passer une visite médicale, ils sont confrontés à des simulateurs de vol avec des situations multiples qu’il est possible de subir en vol (stress…). Les pilotes ont rendez-vous avec la direction des opérations aériennes de la compagnie pour discuter des problèmes qu’ils peuvent rencontrer : personnels ou dans le travail. S’ils n’honorent pas tout cela, ils ne peuvent pas voler et ils n’obtiennent pas le certificat d’aptitude physique et mentale. Andreas Lubitz avait passé toutes les directives avec succès, ce qui accroît le mystère concernant son intention éventuelle de se tuer en emportant avec 149 personnes.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pompiers

Un morceau de fromage responsable du décès d’un enfant de deux ans et demi

Les faits se sont déroulés en Belgique dans la ville de Vivorde, un enfant âgé …

Réagissez !