Accueil / Actualités / ANSM : le retrait du marché de l’anti-hémorroïdaire Proctolog à compter du 6 juillet

ANSM : le retrait du marché de l’anti-hémorroïdaire Proctolog à compter du 6 juillet

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (connue surtout sous son acronyme : ANSM) vient d’annoncer la retrait de l’autorisation de mise sur le marché de l’anti-hémorroïdaire, baptisé Proctolog ® du laboratoire Pfizer, effective à compter du 6 juillet 2017. L’ANSM s’est adressé aux professionnels de santé dans une lettre très pédagogique pour expliquer sa démarche justifiée ainsi : « Le rapport bénéfice/risque » joue en la défaveur du Proctolog ® que les médecins doivent s’abstenir de prescrire. Le Proctolog ®, pour rappel, peut être administré sous deux formes : des suppositoires ou une crème rectale. Les suppositoires se présentent sous boîte de 10 alors que la pommade est un tube de 20 g avec canule. Ce sont des médicaments de confort.

Médicaments

L’utilisation du Proctolog a dévoilé sa dangerosité avec des réactions cutanées sévères d’où son retrait du marché décidé par l’ANSM le 6 juillet

Le médicament a été mis sur le marché dans les années 1970 pour être utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs, des sensations équivalentes à des brûlures et des démangeaisons de l’anus, survenant tout particulièrement durant les crises hémorroïdaires. Ce médicament d’usage local contient des substances aux vertus antispasmodiques et également vasculoprotectrices. L’ANSM tire la sonnette d’alarme, cette fois, en pointant sévèrement du doigt des « risques immuno-allergiques » étant nombreux : « urticaire, eczéma, réaction oedomateuse voire choc anaphylactique. » L’ANSM a pris acte de la date du 6 juillet comme fin entérinée de la délivrance du médicament aux patients. Un rappel des lots encore présents sur le marché interviendra à partir du même jour.

Les remèdes naturels contre les hémorroïdes peuvent être un grand soulagement pour les personnes qui souffrent d’un tel état irritant et gênant

Et si vous délaissiez les médicaments comme le Proctolog ® agissant sur l’inflammation (corticoïde) ou bien sur les démangeaisons et la douleur (anesthésique local) ? Il existe des remèdes naturels pouvant vous aider efficacement lorsque vos hémorroïdes vous chatouillent extrêmement et parfois même avec agacement. Les méthodes naturelles pour traiter de façon ad hoc les hémorroïdes sont légion. Elles peuvent consister en une application d’astringents naturels ainsi que d’agents relaxants ou encore en la consommation d’aliments végétaux ou minéraux riches en fibres. La première catégorie sert à empêcher l’apparition d’hémorroïdes alors que la seconde catégorie permet de diminuer l’irritation des hémorroïdes déjà existantes. Les recettes dites de « grand-mère » sont d’une utilité extrême.

Médicaments, Pixabay – dertrick

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !