Accueil / Actualités / Anti cholestérol : la FDA des USA donne son aval pour le Repatha

Anti cholestérol : la FDA des USA donne son aval pour le Repatha

Un Français sur cinq a un taux de cholestérol élevé alors qu’un nouveau médicament injectable arrive sur le marché. L’agence du médicament Américaine vient d’autoriser la commercialisation d’un nouveau remède anti-cholestérol, il est destiné tout particulièrement à tous ceux qui n’arrivent pas à contrôler « leur mauvais cholestérol ». Le Repatha va permettre de réduire considérablement les problèmes cardiovasculaires chez les personnes ayant un taux de cholestérol trop élevé.

Le Repatha, un anti cholestérol
Le Repatha, un anti cholestérol / Crédit Photo : Capture YouTube

Le Repatha est produit développé par les laboratoires Amagan, il cible le foie pour abaisser le taux de cholestérol, aux États-Unis plus de 610.000 décès ont été recensés par an, ce médicament est le deuxième à avoir reçu le feu vert de l’agence du médicament Américaine (FDA).

Un anti cholestérol débarque sur le marché des USA sous le nom de Repatha

Le cholestérol est un excès de lipides dans le sang et il contribue à durcir et épaissir les artères qui conduisent au cœur, l’effort physique devient de plus en plus difficile, des caillots de sang peuvent se former et c’est l’infarctus. Les aliments riches en gras saturé font augmenter le mauvais cholestérol, les viandes grasses, les produits laitiers trop  gras, les desserts trop riches, la sédentarité et le tabagisme peuvent également avoir un pouvoir et élever le taux de cholestérol, il ne faut pas oublier l’hérédité, les gènes ont une grande influence. Le taux varie assez facilement selon l’alimentation.

L’anti cholestérol, le Repatha autorisé par la FDA est disponible en Europe

En Europe, l’agence européenne du médicament a autorisé la vente du Repatha le 21 juillet dernier, elle recommande que ce médicament soit administré toutes les deux semaines, mais cela dépend des doses injectées parfois une seule fois suffit par mois, si la dose est plus importante. Des essais cliniques ont été effectués et le Repatha réduirait de 55 à 75% le taux de cholestérol dans le sang, des effets indésirables ont été mis en évidence après cette étude comme des rhino-pharyngites, des douleurs dorsales ainsi que des infections respiratoires sont à craindre chez certains patients. Les médicaments sont essentiels mais il faut aussi respecter une bonne hygiène de vie.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !