Anti-venin : les morsures de serpent se multiplient et les stocks s’épuisent

L’anti-venin est très efficace contre les morsures de serpent, mais un problème de taille se profile à l’horizon. Les stocks s’épuisent dangereusement alors que Médecins sans Frontières annonce que 100 000 personnes meurent chaque année.

Un serpent / Crédit Photo : Pixabay - Hans
Un serpent / Crédit Photo : Pixabay – Hans

L’été est pratiquement terminé pour la France et les inconvénients de cette période seront désormais assez lointains. En effet, les serpents sont toujours des invités indésirables au cours des vacances et notamment lors des promenades. Si la couleuvre est moins redoutée, ce n’est pas le cas pour la vipère dont la morsure est mortelle. Nombreuses sont les personnes à se promener avec un anti-venin notamment lorsque des enfants sont présents. Toutefois, une pénurie est menaçante.

100 000 personnes perdent la vie à cause des morsures de serpent

Médecins sans Frontières a donc voulu interpeller le monde de la santé qui ne serait pas assez focalisée sur les morsures de serpents. Pourtant, 100 000 personnes meurent tous les ans à cause de celles-ci. Dans le monde, il y a également plus de 5 millions d’habitants qui sont victimes de ces reptiles tous les ans. Pour MSF, il serait temps de s’attarder sur ce problème qui ne touche pas la France, mais aussi le Soudan ou encore la République centrafricaine qui a connu des drames. Des centaines de patients ont été défigurées ou handicapées à cause des serpents.

L’intérêt d’un anti-venin à utiliser avec la plus grande précaution

Un anti-venin baptisé Fav-Afrique est développé par le laboratoire Sanofi, mais la production a été stoppée. De ce fait, les stocks s’épuisent et ils s’approchent dangereusement de la fin. Des milliers de personnes sont donc menacées par cette situation qui ne devrait pas s’améliorer d’ici deux ans. Le contexte est donc dramatique et en cas d’une morsure de serpent, la réactivité est primordiale. Il faut appeler les pompiers ou le SAMU et allonger la victime. Un produit anti-venin ne doit pas être utilisé dans n’importe quelles situations, car il est très allergisant. Il faut nettoyer la plaie avec du savon, de l’eau et appliquer un antiseptique. Il existe également une seringue qui consiste à aspirer le venin.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *