Accueil / Actualités / APL : le gouvernement envisage une baisse des aides au logement

APL : le gouvernement envisage une baisse des aides au logement

La baisse des aides au logement, qui va être pénalisé ? Le projet de loi des finances 2016 prévoit de réformer les aides au logement (APL), le gouvernement voudrait réaliser une économie de plus de 186 millions d’euros pour l’année 2016 et 274 millions d’euros pour 2017, le budget logement va devoir subir quelques modifications, les APL pourraient bien être diminuées pour certains allocataires.

Logement
Logement / Crédit Photo : Pixabay – cegoh

Le gouvernement va mettre en place des dépenses,150 millions d’euros seront versés aux bailleurs sociaux pour construire de nouveaux HLM et 120 millions d’euros seront dégagés pour renforcer l’aide aux démunis, aux sans-abri et aux réfugiés, ces chiffres ont été communiqués par la ministre du Logement, Sylvia Pinel. Actuellement, les aides au logement regroupent trois types d’allocations, l’aide personnalisée au logement, l’allocation de logement familial et l’allocation de logement social, ces aides sont versées sous condition de ressources. L’idée du gouvernement pour obtenir des économies, c’est raboter les APL et pour cela il faut mieux contrôler les dossiers des prestataires, il suffira d’écarter tous ceux qui possèdent certains biens financiers, comme des résidences secondaires, des assurances vies, ou des livrets A. Selon le gouvernement, certaines personnes perçoivent les APL alors qu’ils possèdent des biens cachés, selon le ministre, 500.000 foyers sur les 6,5 millions de bénéficiaires seraient concernés.

Une réduction des APL pour réaliser des économies

Le gouvernement est revenu sur sa décision, les APL qui sont versées aux étudiants seront préservées, l’APL accession sera également maintenue pour toutes les familles qui veulent accéder à la propriété, actuellement cela concerne 500.000 foyers. Le prêt à taux zéro sera étendu à plusieurs communes, seulement 6000 actuellement sont concernées, le gouvernement en prévoit plus de 30.000.

Le budget 2016 mettrait en place un abaissement des APL

Un micro crédit va être crée à taux zéro, il pourra aider tous les ménages modestes à prévoir des réparations dans leur logement, il viendra compléter les aides versées par l’agence nationale de l’habitat. En 2015, 1022 villes de plus de 3500 habitants n’ont pas encore atteint les 20% d’HLM. Toutes ces restrictions vont-elles avoir un impact pour tous les bénéficiaires qui veulent accéder à ce genre de logement ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Un seul commentaire

  1. parfaitement scandaleux de la part de ce gouvernement qui se dit de gauche et les étudiants ils font comment pour se loger. Tout le monde n’a pas les moyens de payer un loyer complet ou d’avoir des parents riches. De plus quand on voit que Sylvia Pinel a augmenté la réduction d’impôt de la loi pinel http://loipinel-gouv.org/conditions-loi-pinel/ par rapport à l’ancien dispositif duflot on se dit que le traitement est pas le même pour tous!

Réagissez !