Accueil / Actualités / Après le badge connecté, voici le carnet de vaccination électronique

Après le badge connecté, voici le carnet de vaccination électronique

Le monde médical devient de plus en plus connecté, le carnet de vaccination se transforme également. Les patients pourront ainsi obtenir constamment les informations qu’ils souhaitent dès qu’ils consulteront un professionnel.

L’ARS lance le test du carnet de vaccination électronique

Le 10 avril dernier, le Parc des expositions de la porte de Versailles dévoilait le salon des seniors. Il a proposé une variante du carnet de vaccination électronique puisqu’il s’agit d’une version numérisée du carnet de santé. En effet, les personnes âgées peuvent transporter aisément toutes leurs informations via un autocollant ou un badge. Ce dernier ressemble à ceux proposés sur badgesagogo.fr qui ont la particularité d’être personnalisables, mais cette version est connectée. Si la personne venait à perdre connaissance ou être victime d’un accident, les secours utiliseraient ce fameux badge pour découvrir toutes les données souhaitées.

Dans le même cadre, le secteur de la santé a décidé de développer un carnet de vaccination électronique. Il n’est pas diffusé nationalement, car il fait pour l’instant l’objet d’une expérimentation par l’ARS (Agence Régionale de Santé) en Rhône-Alpes.

Les seniors ont déjà leur propre badge connecté pour le carnet de santé

Comme c’est le cas pour le badge dédié au carnet de santé, les professionnels accèdent en temps réel à toutes les informations. Il est ainsi facile de connaitre l’état vaccinal du patient. Ce seront dans un premier temps 230 000 habitants qui seront concernés par ce test, il commencera officiellement mardi prochain dans plusieurs arrondissements de Lyon ainsi que ceux de Bourgoin-Jallieu.

Si les résultats de cette première est étude sont concluants, il faudra s’attendre à une généralisation du concept puisque 200 professionnels seront en mesure de l’utiliser. Pour l’instant, l’expérimentation concerne deux pharmaciens, deux infirmiers, deux sages-femmes ainsi que cinq pédiatres et cinq médecins.

Améliorer la couverture vaccinale de tous les patients

Alors que le badge dédié aux seniors permet aux secouristes de gagner de précieuses minutes en connaissant immédiatement les allergies, le groupe sanguin, les antécédents, ce carnet de vaccination électronique aura plusieurs avantages. La version papier est généralement reléguée aux oubliettes, perdue… Il est ainsi très complexe de fournir son état vaccinal dans ces conditions. Il s’agit d’une petite révolution alors que la semaine nationale de la vaccination est en cours.

De plus, en connaissant parfaitement le passé du patient, il sera impossible d’effectuer une sur-vaccination, ce qui peut s’avérer très dangereux. L’objectif du gouvernement consiste aussi à améliorer la couverture nationale, des habitants restent réfractaires à ces vaccins qui n’ont parfois pas la cote. Marisol Touraine a d’ailleurs levé le voile sur un site spécifique destiné à informer le plus possible les patients.

Consulter un médecin, Pixabay – cleankidsmagazin

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Squelette

Ostéoporose : sous-diagnostiquée, celle maladie est dangereuse

En Europe, l’ostéoporose touche près de 21 millions de femmes de plus de 50 ans …

Réagissez !