Accueil / Actualités / Ardèche : une sucette ingérée par un bébé cause son retrait

Ardèche : une sucette ingérée par un bébé cause son retrait

En Ardèche, un bébé a ingéré une sucette et il a failli s’étouffer. Cette dernière a été retirée de la vente au vue de la gravité des faits.

Photo d'illustration d'une sucette
Photo d’illustration d’une sucette

La maman avait suivi les instructions du médecin qui préconisait de mettre le gel anti-régurgitation sur la sucette de la petite fille, mais malheureusement le bébé de trois mois l’a avalée et elle a failli s’étouffer. Les parents sous le choc ont tenté par tous les moyens de la retirer, mais en vain, ils ont appelé les secours. L’enfant en attendant les pompiers s’est même arrêtée de respirer durant un instant, transportée à l’hôpital de Montélimar dans un premier temps de toute urgence,  elle fut dirigée vers le CHU de Bron dès le lendemain. Les parents ont cru qu’ils allaient perdre leur enfant, mais heureusement depuis le 6 mars la petite fille a pu regagner le domicile familial, elle va devoir subir des séances de rééducation. Les parents ne savent pas si leur bébé ne va pas garder des séquelles au niveau des cordes vocales selon une information du Dauphiné.

La sucette retirée à l’aide d’une pince

La maman a alerté les parents via le compte Facebook de la société qui commercialise ces produits pour bébés, ce sont les laboratoires Gilbert qui sont depuis 2012 les revendeurs de cette sucette 0 à 3 mois sous la marque Luc et Léa. La sucette a immédiatement été retirée de la vente depuis le 6 mars, les laboratoires Gilbert vont procéder à des vérifications sur plusieurs lots. Les médecins qui ont extraient la sucette de la gorge du bébé ont bien spécifié qu’elle n’avait pas été cassée lors de l’ingestion et qu’ils l’avaient enlevée à l’aide d’une pince.

En Ardèche, les parents déposent une plainte

La société a stoppé la vente de cette sucette par précaution, mais jusqu’à maintenant le fabricant allemand n’a jamais eu connaissance de drames de ce genre, la qualité des sucettes n’est pas à mettre en doute « dans un cadre normal d’utilisation » selon leurs propos. Une instruction est en cours, car les parents du bébé ont porté plainte.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !