LOADING

Type to search

Arthrose du genou : une multiplication surprenante en seulement 50 ans

3 mois ago
Share

L’articulation du genou supporte le poids du corps, la présence d’une arthrose à ce niveau entraîne forcément un handicap, des manifestations douloureuses. Cette pathologie n’est pas une fatalité, c’est une vraie maladie qui peut être soulagée par des traitements médicaux adaptés, de la chirurgie. Contrairement aux idées reçues, elle n’est pas uniquement liée au vieillissement. La simple pratique d’une activité physique régulière, type marche, jardinage, natation peut apporter de nombreux bénéfices. Il est donc important de ne pas restreindre ses pratiques. Aujourd’hui, aucun médicament ne guérit l’arthrose d’un coup de baguette magique pourtant certaines méthodes existent afin de soulager les articulations douloureuses.

Genou

L’arthrose du genou également appelée gonarthrose provoque la dégradation du cartilage de l’articulation

La douleur au genou est une des premières manifestations, elle est déclenchée, augmentée par le mouvement, elle réapparaît chaque fois que l’articulation est sollicitée. En cas d’arthrose, le cartilage n’est plus nourri correctement par le sang, il finit par s’user jusqu’à disparaître complètement. Les os finissent pas se frotter les uns contre les autres, d’où les douleurs. Elles dépendent de chaque personne, certains souffrent énormément, d’autres ne ressentent qu’une légère gêne. Elle peuvent devenir permanentes, résistantes à tous les traitements médicaux, la chirurgie peut alors être une alternative. Bien que les causes de l’arthrose restent complexes, certains facteurs peuvent en favoriser la venue, une blessure liée à une pratique sportive, le port de charges lourdes, une anomalie du genou, un surpoids, une obésité.

Une opération doit être envisagée par le patient afin qu’il puisse retrouver sa mobilité

Une nouvelle étude américaine menée par des chercheurs en biologie de l’université de Harvard dont les résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences met en évidence que notre mode de vie serait responsable de cette augmentation de l’arthrose au sein de la population. Elle touchait environ 6 à 8% des personnes de plus de 50 ans, actuellement, cela concerne plus de 18% d’individus. Cette augmentation a été attribuée à l’allongement de l’espérance de vie ainsi qu’au surpoids. Pourtant, les scientifiques après une étude très approfondie soulignent que notre mode de vie, la sédentarité, les traumatismes, une alimentation trop riche en graisses, sont des facteurs aggravants qui font moins travailler nos articulations. L’arthrose reste un handicap pour les patients, un coût important pour la société.

Genou, Pixabay – WolfBlur

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *