Assurance Chômage privée
Actualités

Assurance chômage privée : voici le fonctionnement pour un entrepreneur

Bien qu’il soit bénéfique, le statut d’auto entrepreneur comporte une part de risque. Il est donc normal de chercher à se munir d’une assurance chômage auto entrepreneur. Que faut-il savoir sur l’assurance chômage auto entrepreneur ?

Comment bénéficier d’une assurance chômage ?

Depuis 2019, la réglementation autorise les autoentrepreneurs à avoir une assurance chômage. Cela leur permet désormais d’avoir une bouée de secours lorsque leurs entreprises se retrouvent en difficulté. Il leur suffit de s’enregistrer sur Pole Emploi afin de bénéficier d’une assurance chômage auto entrepreneur comme le font les salariés.

Par ailleurs, seul un auto-entrepreneur ayant perdu son activité de façon définitive et involontaire peut jouir de l’assurance chômage afin de reconstruire son affaire après un échec professionnel.

Quelles sont les conditions pour profiter d’une assurance chômage ?

Il est essentiel de savoir que l’assurance chômage privée est uniquement valable pour les autoentrepreneurs qui disposent déjà d’une entreprise et non pour ceux qui souhaitent ou envisagent d’en concevoir une nouvelle. Depuis 2019, pour être éligible à ce service, vous devez suivre un ensemble d’étapes.

  • Effectuer votre inscription sur les listes de Pole Emploi sous le titre de demandeur d’emploi ;
  • Prouver que vous êtes à la recherche d’emploi ou essayer de reprendre votre une entreprise ;
  • Prouver que votre activité auto entrepreneur s’est déroulée de façon ininterrompue durant une période de deux ans ;
  • Démontrer que votre activité d’auto entrepreneur a généré un minimum de 10 000 euros de chiffres d’affaires durant les deux dernières années écoulées ;
  • Prouver que le montant de vos revenus et allocations est inférieur à celui du revenu de solidarité active qui s’élève à 564,79 euros
  • Prouver que votre entreprise est en cours de liquidation judiciaire, car il faut nécessairement passer par le tribunal de commerce quand vous mettez fin à votre activité.

Il est donc bien possible de bénéficier d’une assurance chômage privée en cas de faillite de votre entreprise. Cependant, vous devrez vous préparer à remplir toutes les conditions spécifiques pour en profiter plus tard.

Une assurance en cas de période de chômage pour les dirigeants

Les salariés des entreprises ne sont pas les seuls concernés par le chômage puisque, dans certains cas de figure, les dirigeants peuvent se retrouver dans une situation problématique. Ils peuvent alors souscrire une assurance perte d’emploi des dirigeants d’entreprise et toutes les démarches peuvent être réalisées sur le Web pour gagner du temps. Un simulateur demande quelques secondes seulement et vous aurez un devis en ligne qui sera en adéquation avec votre besoin.

  • Lorsque le dirigeant sera concerné par une perte involontaire de son emploi, ce contrat pourra être intéressant. 
  • De plus, même si vous êtes le dirigeant ou mandataire social, vous pourriez être concerné par une révocation de votre mandat. 
  • N’hésitez pas à demander un devis et vous pourrez rapidement chiffrer le montant de la souscription. 
  • La perte d’emploi peut être engendrée par une fusion ou une absorption de la société, une restructuration profonde ou encore une cession, et même une liquidation judiciaire. 

En fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez, sachez que vous n’aurez pas forcément la possibilité d’avoir accès à des indemnités de Pôle Emploi. C’est pour cette raison qu’il est largement recommandé de faire appel à un assureur qui pourra vous proposer un contrat de grande qualité.

Le dirigeant n’est donc pas à l’abri de la perte de son emploi, il pourra donc sécuriser plus facilement ses revenus et protéger sa famille. C’est pour cette raison qu’il faut souscrire une telle assurance dès que vous en éprouvez le besoin ou si vous créez une société. De plus, un devis ne vous engage pas, il est possible de demander quelques informations et vous pourrez vous renseigner sur les cas couverts.

En ce qui concerne l’indemnité, elle sera de 50 à 80 % du revenu obtenu au préalable. 

La rédaction est une passion qui me permet de m’exprimer et d’informer. J’ai fais des études d’ingénieur et je tente de m’évader à travers l’écriture en espérant que ma spécialisation dans l’actualité vous convienne.