Accueil / Actualités / Assurance-maladie : une sévère réduction d’effectifs d’ici 3 ans

Assurance-maladie : une sévère réduction d’effectifs d’ici 3 ans

L’Assurance Maladie a mis en place un projet qui vise à supprimer 4500 postes d’ici 3 ans. La réduction devrait s’étaler jusqu’en 2017.

Médecin
[/media-credit] Médecin
Depuis quelques mois, la France se retrouve au cœur d’une crise fatale pour certains domaines. La réduction du nombre d’emplois augmente dans de nombreux secteurs et celui de l’Assurance maladie ne sera pas épargné. Les nouvelles mesures ont été partagées dans un document qui prévoit le fonctionnement des services jusqu’en 2017. Ainsi, les URSSAF, les caisses de retraite ainsi que les autres caisses de la Sécurité sociale seront concernés par ce nouveau plan de réduction d’effectifs. Le fonctionnement de la suppression est très simple et il est basé sur les départs à la retraite.

47 % des effectifs de l’Assurance maladie menacés

Il faut noter que l’Assurance maladie a prévu tous les ans entre 2300 et 2500 départs en retraite. D’ici trois ans, près de 9600 personnes auront donc quitté leurs emplois et certains postes auront des remplaçants. Toutefois, le concept ne sera pas mis en place dans tous les secteurs puisque l’Assurance maladie précise dans son rapport que 47 % des effectifs ne seront pas remplacés, ce qui représente aux alentours de 4500 emplois. Ce n’est toutefois pas la première fois que l’Assurance maladie est touchée par les suppressions puisque selon Force Ouvrière, près de 16 000 postes ont disparu cette dernière décennie.

La réduction pénaliserait l’Assurance maladie

La situation s’avère être problématique, car certaines missions de l’Assurance maladie se verront pénaliser par la réduction des effectifs. Ainsi, Force Ouvrière estime que certains dossiers comme la gestion des fraudes ou encore du risque seront en danger à cause de cette sévère suppression. En parallèle, l’Assurance maladie bénéficiera d’une hausse des fonds de 2 %. Ces derniers seront consacrés à la CMU (Couverture Maladie Universelle) ainsi qu’à la prévention. Un nouveau point sera effectué dans quelques semaines puisque le 3 septembre, un conseil d’administration devrait être convoqué.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Un seul commentaire

  1. Bonjour,

    En effet, le gouvernement prévoit une réduction drastique des effectifs de l’assurance maladie d’ici 2017. Cette tendance s’observe depuis plusieurs années déjà parallèlement à une augmentation des gains de productivité, notamment rendue possible par la dématérialisation des feuilles de soins ou encore la possibilité d’effectuer un nombre croissant de démarches administratives par téléphone ou en ligne. Toutefois, ce plan de réduction actuel s’avère conséquent et il n’est pas certain que la productivité reste à la hauteur….

Réagissez !