Accueil / Actualités / Australie : une fillette de trois ans, originaire du Bangladesh, opérée avec brio, notamment d’une troisième jambe

Australie : une fillette de trois ans, originaire du Bangladesh, opérée avec brio, notamment d’une troisième jambe

C’est une opération rarissime, à la connaissance de la communauté scientifique mondiale, que les médecins de l’hôpital pour enfants Monash (Monash Children’s Hospital), localisé dans la deuxième ville d’Australie, à savoir Melbourne, ont effectué sur Choity Khatun. La fillette, originaire d’un des pays les plus pauvres à l’échelle planétaire, le Bangladesh, âgée de trois ans, avait eu le malheureux héritage d’une malformation depuis sa naissance : elle avait une troisième jambe, ce qui pouvait tout autant susciter de la compassion mais aussi hélas de la répulsion. Cette excroissance corporelle de trop réduisait considérablement ses capacités motrices. Opérée avec succès, par une équipe chirurgicale dévouée et très douée, elle a regagné son pays d’origine, ce vendredi 28, s’inscrivant dans la norme avec bonheur.

La chirurgie

Une fillette du Bangladesh, âgée de 3 ans, a pu être admise gratuitement, grâce à une organisation caritative, au sein d’un hôpital pour enfants de Melbourne

Choity Khan peut remercier (enfin plutôt sa famille) une organisation caritative, Children First, qui lui a obtenu gracieusement un sésame, pour raisons médicales, pour l’Australie. L’objectif était clairement défini dès le départ par l’hôpital pour enfants de Monash, étant en charge, avec une gratuité pleine et amène, de l’examiner et de l’opérer même si le tout était un véritable casse-tête chinois pour chirurgiens au départ. Que toutes les âmes étant les plus sensibles sautent les quelques lignes qui vont suivre. Une jumelle « parasite » avait  poussé -ce qui peut aisément paraître inouï ou digne d’un film d’horreur- en elle. En plus d’une troisième jambe, la fillette avait une kyrielle d’organes en double. La liste recensée était la suivante par les médecins : deux utérus, deux vagins, deux anus et deux rectum ! Une telle stupéfaction a mis la barre et la pression très hautes sur les épaules cependant aguerries des chirurgiens.

8 heures au bloc opératoire ont été nécessaires pour être délivrée d’une jambe en trop et d’autres organes en double et renouer au final avec une vie normale

Le staff médical mobilisé a du se remuer grandement les méninges pour conceptualiser une opération réalisable qui permettrait d’ôter les organes indésirables. Ces derniers affichaient un développement insolent et étaient de plus très mal situés : au sein du périnée de Choity Khan, entre ses parties génitales et son anus. Nous vous le répétons encore mais c’est une opération extrêmement rare mais que les chirurgiens ont réussi avec un brio méritant des bravos. Huit heures au bloc opératoire ont été nécessaires mais la fillette a vu sa nouvelle vie débuter, comme une renaissance, en novembre dernier. La marche et même la course sont devenues familières. Seule séquelle notable : une cécité à l’un de ses yeux. Après une rééducation et une observation, toutes deux nécessaires, Choity Khan a retrouvé les siens. Sa maman, toute jeune car âgée de 22 ans, n’a pas caché son soulagement aux médias qui surfent sur nos émotions.

La chirurgie, Pixabay – skeeze

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !