Autisme : l’État condamné, car la prise en charge n’est pas optimum

L’autisme ne bénéficie pas de la meilleure prise en charge de la part de l’État. C’est pour cette raison qu’une condamnation a été décidée par un tribunal qui ordonne le versement de 240 000€.

Un enfant
Un enfant / Crédit Photo : Pixabay – digihanger

L’autisme est un trouble qui touche selon les statistiques aux alentours de 1% des enfants. Les chiffres sont assez évasifs, car aujourd’hui il reste difficile de les diagnostiquer de manière précoce. La situation en France demande donc à être améliorée et l’État a été pointé du doigt, car la prise en charge n’est pas celle escomptée. Différentes recherches ont montré que l’autisme met en avant des différences dans le développement du cerveau.

L’Etat français n’offre pas une prise en charge digne de ce nom pour l’autisme

Des scientifiques ont tenté d’expliquer ces troubles autistiques, mais les influences environnementales ne sont pas maîtrisées. Seuls les liens génétiques sont aujourd’hui connus. La France accuse donc d’un sérieux retard pour la prise en charge des handicapés et cela ne résume pas qu’à l’autisme, car tout le secteur est impacté. Récemment, la mise en conformité pour l’accessibilité dans les lieux publics a été repoussée, car les nouvelles normes ne s’appliquent pas et le retard ne fait que grandir au fil des années. Le conseil de l’Europe avait déjà épinglé la France l’année dernière selon le Figaro, car l’autisme ne bénéficie pas d’un encadrement adéquat.

Une action d’envergure pour l’encadrement de l’autisme

Le tribunal a donc décidé de condamner l’État français en faveur de sept familles. L’association Vaincre l’Autisme est heureuse de constater que la justice a pris note du retard et de la mauvaise prise en charge. La situation est tellement complexe en France que les parents font le choix de se séparer de leurs enfants pour qu’ils puissent bénéficier d’un accueil à la hauteur des espérances. De ce fait, ils sont nombreux à migrer en Belgique où la prise en charge est bien meilleure. L’association partage donc un communiqué de presse où elle demande à tous les parents de se mobiliser pour une action d’envergure.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !