Accueil / Actualités / Bac mention très bien : un autiste de 13 ans épate

Bac mention très bien : un autiste de 13 ans épate

Ce jeune garçon, autiste âgé de 13 ans a montré qu’il était tout à fait possible de décrocher un baccalauréat et de surcroît avec une mention très bien malgré le syndrome qui le touche.

Être heureux avec un Gémeaux
Être heureux avec un Gémeaux / Crédit Photo : Pixabay – jill111

Selon les idées reçues, l’autisme est souvent associé à un manque d’intelligence et l’histoire de ce jeune garçon âgé juste de 13 ans montre que la réalité est bien différente. Il s’est présenté pour cette édition 2015 au baccalauréat dont les résultats du premier tout ont été partagés cette semaine. Certains ont pleuré de joie, d’autres de tristesse et c’est la fierté qui a sans doute envahi ce jeune garçon qui s’est tout de même offert une moyenne incroyable de 18.45/20.

Trois 20/20 pour son bac de physique, latin et mathémathiques

Par conséquent, au vu de son score, le jury lui a attribué la mention très bien et c’est un bel avenir qui attend ce jeune adolescent malgré le fait qu’il soit touché par le syndrome d’Asperger. Malgré ce dernier, il a développé un réel donc pour une matière en particulier selon le reportage de Nice Matin. En effet, le jeune garçon est très doué en mathématiques et cela s’est traduit par un 20/20. Cette note a aussi été au rendez-vous en physique en latin. Ce bulletin est très glorieux et son entourage a sans aucun doute été enthousiaste.

Alors que certains se consolent en obtenant une seconde chance, d’autres pleurent, car ils sont redoublants et ils devront tout recommencer. Cette situation pourrait être la dernière, car le bac 2016 serait susceptible de changer en cas de redoublement. De ce fait, les candidats qui ne seraient pas reçus au premier tour conserveraient les notes au-dessus de 10 et cela leur permettrait d’étudier uniquement les matières qui n’ont pas été validées, comme c’est le cas pour les candidats libres.

Autiste et âgé de 13 ans, il obtient une mention très bien

Le syndrome d’Asperger qui est issu de la famille de l’autisme touche dans le monde entre 300 000 et 600 000 individus. Ce trouble neurologique touche l’activité du cerveau, mais l’intelligence n’est absolument pas entachée. Généralement, il est très peu diagnostiqué avant trois, mais des signes précoces peuvent être visibles bien avant cet âge. Un enfant autiste le sera toujours à l’état adulte et il se traduira par trois axes à savoir une difficulté dans la communication, une altération des interactions sociales et des comportements répétitifs.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !