Accueil / Actualités / Autiste : laissé par ses parents à 16 ans, il saute par la fenêtre

Autiste : laissé par ses parents à 16 ans, il saute par la fenêtre

Autiste, cet ado de 16 ans avait été laissé seul par ses parents. Ces derniers souhaitaient partir en vacances, le jeune garçon a sauté par la fenêtre.

Police
Police

Le jeune garçon âgé de 16 ans était autiste et il s’est défenestré le 7 novembre 2007 au matin, le corps a été retrouvé par une habitante du quartier. Aux alentours, personne ne le connaissait, il avait été enfermé dans le logement familial alors que les parents étaient partis en vacances avec leurs deux autres enfants. Ils sont accusés et comparaissent pour « délaissement de personne hors d’état de se protéger ayant entraîné sa mort ». Devant la justice française, ils encourent tous les deux 20 ans de réclusion criminelle, le verdict est attendu le 5 février.

Cet adolescent autiste ne devait pas rester seul

Lors du drame les enquêteurs ont découvert au domicile des parents une attestation médicale qui indiquait que l’adolescent autiste ne pouvait pas rester seul et qu’il fallait à ses côtés une tierce personne pour la réalisation des gestes de la vie quotidienne. La mère interrogée avait indiqué que son fils n’avait pas « d’intention suicidaire » et que sa santé était bonne. En parallèle, le beau-père a eu des déclarations bien différentes, car selon lui l’adolescent ne sortait pas, ne parlait pas et il était incapable d’ouvrir une porte et il faisait ses besoins sur lui.

La mère reconnait la négligence envers cet ado autiste

Ils avaient la responsabilité de ce jeune garçon depuis 3 ans, il avait quitté le domicile de sa grand-mère en 2004 qui résidait au Congo, les parents avaient interrompu le traitement médical en 2006 sans donner de raisons. La mère devant le tribunal d’Évry avait tout d’abord expliqué que son fils s’était suicidé puis elle avait reconnu ses torts en précisant qu’elle avait négligé la santé de la victime et « qu’elle n’aurait jamais dû le laisser seul ». Jugés devant la Cour d’assises, les parents respectifs connaîtront jeudi le verdict et leur éventuelle condamnation.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !