LOADING

Type to search

Autocollants « Blancs seulement » : le Texas enflamme Austin

3 années ago
Share

Des autocollants « blancs seulement » ont été apposés sur les vitrines des magasins au Texas. Les réactions ont été multiples à Austin.

Les autocollants au Texas à Austin

Les autocollants au Texas à Austin

Une démarche qui a créé la stupeur et l’indignation dans la capitale du Texas, Austin, certains commerces de la ville se sont vus décorés d’affichettes avec la mention « blancs seulement ». Elles étaient sur les devantures, placardées comme des trophées, le maire a tout de suite réagi et il a condamné ce geste rappelant « les heures sombres de la ségrégation dans le sud du pays ». La ségrégation raciale aux États-Unis fut imposée après la période de la reconstruction faisant suite à la guerre de Sécession. Comme l’esclavage avant elle, cette ségrégation était basée sur une interprétation très particulière, elle fut pratiquée par l’intimidation des noirs par la violence dirigée par une organisation suprématiste blanche « le Ku Klux Klan » née au lendemain de la guerre.

Les salariés découvrent les autocollants « blancs seulement« 

En 2003, Georges Bush avait parlé de l’esclavage comme « l’un des plus grands crimes de l’histoire ». En 2008, la chambre des représentants présenta ses excuses pour la ségrégation raciale envers les noirs et l’esclavage. Le journal local Statesman indique que les employés des magasins ont découvert les autocollants en arrivant le matin au travail. Selon eux, ils ont été posés durant la nuit, on pouvait lire également sur les devantures des commerces « le personnel de couleur peut entrer par l’entrée de service » ou encore « cinq clients de couleur maximum ». En parallèle, les auteurs de ces autocollants avaient placardé les armes de la ville.

Les autocollants ont été retirés des devantures à Austin

Le maire d’Austin a déclaré qu’ils n’avaient pas été fabriqués par les employés des magasins ni par les commerçants. Les autocollants ont été retirés immédiatement lors de la découverte a souligné le maire dans un communiqué. C’est une mauvaise presse pour Austin, la ville accueille jusqu’à dimanche soir le festival South by Southwest où se produisent artistes, musiciens et cuisiniers du monde entier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *