Accueil / Actualités / AVC : dormir plus de 8h favoriserait les accidents vasculaires

AVC : dormir plus de 8h favoriserait les accidents vasculaires

L’AVC serait lié au sommeil si les 8 heures par nuit sont dépassées. Dormir aussi longtemps serait donc néfaste pour la santé.

Photo d'illustration du sommeil
Photo d’illustration du sommeil

L’AVC (Accident Vasculaire Cérébral) touche de nombreuses personnes et le quotidien a souvent un rôle déterminant. Toutefois, certains sont loin d’imaginer que le sommeil pourrait avoir un impact néfaste puisqu’il serait susceptible de favoriser l’AVC. C’est une étude qui a permis d’obtenir cette constatation et les résultats ont été obtenus après une enquête de 9 ans. De plus, près de 10 000 personnes des deux sexes ont été suivies pendant cette période. Au fil des années, les cobayes devaient se soumettre à des questions concernant le nombre d’heures passées à dormir.

Le sommeil et le risque d’un AVC seraient liés

Les personnes victimes d’un AVC avaient tendance à dormir le plus longtemps. Par conséquent, les scientifiques ont pu en conclure que dormir plus de 8 heures pouvait augmenter considérablement le risque de souffrir d’un accident vasculaire cérébral. Cela est valable chez les deux sexes, mais elle est davantage confirmée pour les personnes de plus de 63 ans et de sexe féminin. En parallèle, il ne faut pas oublier que le sommeil est important, car les nuits courtes peuvent également avoir un impact néfaste sur la santé. Il est donc primordial de trouver un juste milieu pour bénéficier de tous les bienfaits et de supprimer les inconvénients.

Le risque d’un AVC multiplié par 4 pour certains dormeurs

Les scientifiques ont également constaté que certaines situations étaient davantage problématiques. En effet, le risque de souffrir d’un AVC était important chez les personnes qui étaient habituées à dormir quelques heures par nuit et qui effectuaient tout de même de longues nuits occasionnellement. Ce contexte ne serait pas bénéfique, les grasses matinées au cours du week-end alors que les personnes ont peu dormi au cours de la semaine ne seraient pas recommandées. Les auteurs ont révélé que le risque pouvait être multiplié par 4.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Mots

Dyslexie : la cause pourrait se trouver dans les yeux

La dyslexie est une altération significative de la lecture, les troubles apparaissent dès les premiers …

Réagissez !