Accueil / Actualités / Baccalauréat : 2015 a été un bon cru avec 87.8% de réussite

Baccalauréat : 2015 a été un bon cru avec 87.8% de réussite

Le baccalauréat 2015 a comblé plus de 610 000 candidats qui ont eu la joie de soulever un bulletin de notes leur donnant accès au stade supérieur pour les études universitaires après le rattrapage.

Le bac 2015
Le bac 2015 / Crédit Photo : Pixabay – Kaboompics

L’édition 2015 est désormais terminée, le baccalauréat est dans la poche d’environ 619 000 lycéens qui se transforment désormais pour la majorité en étudiants. Ils rejoindront un nouvel environnement à la rentrée en découvrant les bancs de la faculté. C’est la dernière étape avant la vie active pour eux alors que d’autres choisissent dès la fin de la terminale de sortir du cursus scolaire. Le débat concernant l’utilité du bac est toujours d’actualité.

Un baccalauréat 2015 en hausse pour la série scientifique

Certains votent en sa faveur, mais d’autres ne sont pas vraiment attirés par les diplômes. Dans tous les cas, pour les personnes persévérantes, il y aura sans doute une place dans le monde du travail. Après le rattrapage, le baccalauréat 2015 affiche une réussite de 87.8 %, ce qui permet à cette édition d’être un bon cru, mais elle n’est pas parmi les meilleures notamment pour le Bac Pro. En 2014, le score affiché après le rattrapage était légèrement supérieur de 1.6 point. D’une manière générale, ce sont les scientifiques qui sont en haut du tableau avec une réussite nettement supérieure.

Une année 2016 différente pour les candidats au baccalauréat

Le baccalauréat 2015 pourrait être le dernier du moins pour la formule mise en place. En effet, le gouvernement pense à un nouveau fonctionnement pour la prochaine édition qui concernerait surtout les redoublants. Ces derniers pourraient bénéficier d’un concept intéressant qui consisterait à conserver les notes au-dessus de la moyenne. Cela leur permettrait de ne pas les repasser l’année d’après et cela aurait aussi une répercussion sur l’emploi du temps. Pour la terminale en redoublement, les candidats ne suivraient pas les cours où les notes ont été validées au dessus de 10. Le fonctionnement reprendrait celui visible à l’université ou pour les candidats qui passent le baccalauréat en mode libre.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !