Accueil / Actualités / Baccalauréat : la tricherie augmente de manière inquiétante

Baccalauréat : la tricherie augmente de manière inquiétante

Le baccalauréat approche et la tricherie pourrait être une nouvelle au rendez-vous, car elle augmente de manière inquiétante.

Bac 2014
Bac 2014

Le baccalauréat est en préparation dans de nombreux lycées puisque les premiers examens auront lieu dans quelques semaines. Certains décident de travailler deux fois plus pour réussir à mémoriser tous les sujets et à les maîtriser. D’autres choisissent la voie de la tricherie même si cela peut les conduire à de fortes sanctions. Ils prennent tout de même le risque et cette méthode semble se démocratiser. En effet, les statistiques de 2014 montrent que la tricherie est en forte hausse et cela s’avère être inquiétant.

Le baccalauréat met en avant une hausse de la tricherie

En effet, avoir un baccalauréat en trichant, c’est un peu dommage et surtout pénalisant pour la suite. Comme les sujets n’ont pas été maîtrisés, l’étudiant pourrait éventuellement partir à la faculté avec des lacunes. Dans tous les cas, un rapport réalisé pour le compte du Parisien montre que les tentatives de tricherie étaient au nombre de 469 en 2013, mais un bond a été effectué puisqu’en 2014, il y en a eu 515. De ce fait, les chiffres du cru 2015 devraient sans doute mettre en avant une nouvelle hausse qui a tout de même été de l’ordre de 10 % entre 2013 et 2014.

Explosion du plagiat pour le précédent baccalauréat

Les Smartphones sont pourtant interdits sur la table du lycéen, mais pour certaines matières la calculatrice est autorisée. De ce fait pour le baccalauréat 2014, certains n’ont pas hésité à s’en servir pour tricher. Le journal a pu révéler que les copies falsifiées ont mis en avant un bond de 5.5 points. Le plagiat a également été au cœur d’une véritable explosion avec une augmentation fulgurante de 104.35 % entre les crus 2013 et 2014. Les sanctions peuvent toutefois coûter très cher comme une interdiction de diplôme pendant plusieurs années.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !