Accueil / Actualités / Bactérie aux États-Unis : une fuite inquiétante d’un laboratoire

Bactérie aux États-Unis : une fuite inquiétante d’un laboratoire

Une bactérie aux États-Unis a été retrouvée à l’extérieur d’un laboratoire situé en Louisiane. L’inquiétude est au rendez-vous.

Microscope, laboratoire
Microscope, laboratoire

Les autorités se retrouvent face à un dilemme : comment une bactérie dangereuse et la plupart du temps mortelle sans un traitement adéquat peut se retrouver à l’extérieur d’un laboratoire de recherches et de haute sécurité ? ( journal USA Today). Même si la population ne risque rien selon les autorités en question, il reste tout de même un problème épineux, la contamination qui demeure inconnue. Cette bactérie appelée Burkholdénia Pseudomallei peut se transmettre de l’Homme à l’animal par contact ou par de l’eau contaminée, elle est classée dans la catégorie Bioterrorisme. Les singes qui étaient dans les enclos extérieurs du laboratoire sont tombés malades, deux d’entre eux ont été euthanasiés.

Une bactérie des États-Unis qui s’est échappée inquiète

Cette bactérie a aussi touché une inspectrice fédérale qui était venue dans le centre, mais les médecins pensent qu’elle aurait pu être infectée lors d’un de ces nombreux voyages à l’étranger. Cette affection est peu connue en France, car il s’agit d’une maladie rare et exotique, son taux de mortalité est d’environ 30 à 40 % en l’absence d’un traitement qui s’avère très long. L’origine exotique n’exclut pas son implication en Europe, en France plusieurs cas annuels ont été rapportés, suite au tsunami de 2005, une alerte avait été lancée en France.

Avec cette bactérie, la situation est sérieuse

Cette bactérie est très difficilement détectable, il faudrait bien plus d’échantillons prélevés, les responsables du laboratoire jugent la nécessité de poursuivre les investigations pour définir comment cette bactérie a pu se diffuser et cela est très préoccupant. Les autorités ont assuré au journal que la population n’était pas en danger, qu’aucune contamination n’était à l’ordre du jour, mais que la situation demeurait sérieuse et encore inconnue.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !