Accueil / Actualités / Un ballon gastrique s’avale sous forme de capsule, voici une alternative contre l’obésité

Un ballon gastrique s’avale sous forme de capsule, voici une alternative contre l’obésité

L’obésité est un réel problème de santé publique, les enfants n’y échappent pas non plus. Le surpoids est malheureusement une situation que rencontre de nombreuses personnes, les conséquences peuvent être graves pour la santé. Le ballon gastrique associé à un régime pauvre en calories serait une bonne alternative pour une perte de poids significative sans pour cela passer par la case chirurgie. La pratique semble bien tolérée par les patients qui ont pu l’essayer. Elle donne de bons résultats pour tous ceux à qui les différents traitements diététiques ont échoué, à qui la chirurgie fait peur.

Des médicaments

Pour ce ballon gastrique, les patients l’avalent, puis il se gonfle dans l’estomac

Le ballon gastrique une fois en place réduirait mécaniquement l’apport alimentaire tout en favorisant la sensation de satiété. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi totalité de la planète. Selon l’organisation mondiale de la santé, plus de 35% des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids. Les complications associées à cette masse grasse excessive accumulée dans le corps entraînent le décès d’au moins 2,8 millions de personnes chaque année. Les traitements médicamenteux pour traiter cette pathologie sont très limités, la chirurgie connait un développement important, elle est réservée aux formes les plus sévères de la pathologie.

Le ballon gastrique pourrait faire perdre jusqu’à 15 kilos en 4 mois

Les experts de l’obésité de la Sapienza University en Italie ont testé l’efficacité de cette pratique non chirurgicale. Les résultats ont été présentés au congrès au Portugal. Ce traitement consiste a insérer le ballon dans l’estomac, le patient l’avale sous la forme d’une capsule, puis il est rempli d’air ou de liquide. Des volontaires ont testé la pratique. Durant les 12 premières semaines, ils ont suivi un régime alimentaire pauvre en calories puis les 4 dernières semaines un régime de 700 calories par jour. Aucun effet indésirable majeur n’a été constaté, quelques nausées, vomissements, des douleurs abdominales ont été observées. Le ballon serait installé pour une période de 6 mois. Les professionnels de santé estiment que durant ce laps de temps, les personnes pourraient perdre jusqu’à 25 kilos. La réussite de cette méthode est accompagné par un suivi médical, nutritionnel, psychologique.

Des médicaments, Pixabay – stevepb

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !