Accueil / Actualités / Baromètre Pages Jaunes : la côte d’amour des Français pour les médecines douces en hausse remarquable

Baromètre Pages Jaunes : la côte d’amour des Français pour les médecines douces en hausse remarquable

Selon le Baromètre Pages Jaunes Santé 2016, à l’occasion de sa troisième édition, les médecines alternatives ont le vent en poupe avec une percée remarquable. En effet, entre 2013 et 2015, les demandes, en ce qui les concerne, ont grimpé, à  très grande vitesse, de 155 %. Les Français ont été 12 millions à effectuer une recherche concernant des praticiens, recouvrant un panel très diversifié de pratiques, réputées également pour être douces, en 2015. Notons que le nombre total de requêtes, toutes médecines confondues, a atteint les 289 millions, depuis les objets connectés (fixe, mobile, tablette). C’est toute la santé, avec une hausse globale de 18%, qui est en pleine forme !

Coeur brisé

Les Français sont réellement de plus en plus nombreux à se tourner vers les médecines douces étant très recherchées

La sophrologie (970 000 recherches), l’hypnose (358 000 recherches) et le magnétisme (355 000 recherches) font la course en tête des disciplines alternatives les plus recherchées par les internautes. Depuis 2013, les demandes en naturopathie et hypnothérapie ont respectivement triplé et quadruplé. L’étiopathie (135 000 recherches) et la kinésiologie (85 000 recherches) entrent dans le classement des professionnels, suscitant le plus d’intérêt, respectivement à la cinquième et sixième position. Les Français sont aux petits soins avec des médecines alternatives, qui leur rendent la pareille, en étant très attentives à leur bien-être, qu’il soit psychologique ou physique !

Généralistes, dentistes et kinésithérapeutes forment le trio de tête des recherches santé sur le site internet des Pages Jaunes

Les trois professionnels de santé les plus activement recherchés sont les généralistes, qui occupent la première place, reposant sur  un socle solide, fidèle et même en hausse, avec 39 millions de recherches (+14 %). Ils sont suivis par les dentistes (25 millions de recherches) et les kinésithérapeutes (16 millions de recherches). Viennent ensuite les ophtalmologues (14 millions de recherches donc accusant une légère baisse de -3 %) et les dermatologues (11 millions de recherches  soit une hausse à souligner de +7 %). À noter que les recherches de cancérologues ont été sujettes à une hausse de 81 % en l’espace d’une année : cas en augmentation et/ou prévention des plus actives ?

Coeur brisé, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !