Accueil / Actualités / Les bébés boudeurs souffriraient d’obésité

Les bébés boudeurs souffriraient d’obésité

Des études précédentes ont mis en évidence que le risque d’obésité durant l’enfance ou l’adolescence serait lié en partie au coucher des bébés après 21 heures, mais ce n’est pas le seul facteur qu’il faut prendre en compte, le comportement est aussi à surveiller. Les bébés qui boudent, qui se calment avec plus de difficulté développeraient plus facilement des problèmes de surpoids. Des chercheurs de l’université de Buffalo aux États-Unis ont découvert lors de leur étude que les enfants qui ont des crises de nerfs à répétition sont plus attirés par la nourriture en tant que récompenses que les plus calmes.

Un enfant

Agir pour améliorer le comportement alimentaire des enfants

La gestion des crises de nerfs est souvent pour les parents un moment difficile. Les pleurs successifs incitent les adultes à donner à leurs enfants des récompenses afin qu’ils cessent les caprices. Selon la responsable de l’étude, mettre en place un régime plus sain tout en adoptant une rétribution non alimentaire comme des séances de jeu, des sorties pourrait avoir un impact positif sur le comportement alimentaire futur des enfants, des propos rapportés par les résultats publiés dans la revue Childhood Obesity.

Les scientifiques pour déterminer avec précision les effets du comportement agité des enfants sur l’obésité ont suivi plus de 105 bébés âgés de 9 à 18 mois. Ils ont montré à ces jeunes bambins comment obtenir une récompense en appuyant sur un bouton. Deux options étaient proposées, l’une était un aliment plébiscité par les enfants, l’autre une récompense non alimentaire : regarder un DVD, écouter de la musique…

Les plus jeunes se calment facilement avec de vraies récompenses

Les chercheurs ont conclu suite à cette expérience que les enfants qui se calmaient rapidement optaient plus facilement pour des récompenses non alimentaires, quant aux enfants qui mettaient plus de temps à refréner leur colère fournissaient plus d’effort lorsque la récompense était alimentaire. L’équipe en a déduit que cette constatation pourrait avoir une influence sur le développement de l’obésité à l’enfance ou à l’adolescence. Consoler un enfant avec de la nourriture se révèle être une mauvaise option.

Un enfant, Pixabay – sathyatripodi

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Eau

Hot Water Challenge : un défi à la mode qui fait fureur sur le Web

Hot Water Challenge, ce nouveau jeu consiste tout simplement à jeter de l’eau bouillante sur …

Réagissez !