Vous possédez de vieux bijoux en or dont vous souhaitez vous défaire ? Il existe une possibilité de générer des revenus à partir de vos bijoux en or. En effet, les bijoux en or peuvent être vendus et recyclés comme tout autre type de métaux précieux. Découvrez les options de rachat qui s’offrent à vous en poursuivant la lecture de ce billet.

Quelles sont les conditions de rachat des bijoux en or ?

En France, le marché des bijoux et des métaux précieux est strictement réglementé. Par exemple, tous les bijoux en or de plus de 3 g doivent être munis du poinçon du fabricant et de la garantie. Le rachat bijoux or est donc réservé aux professionnels agréés. 

Outre les bijoutiers et les orfèvres qui achètent et vendent de l’or aux particuliers, de nombreux comptoirs spécialisés ont été mis en place et offrent aux consommateurs la possibilité de vendre leurs bijoux anciens. Ces comptoirs proposent de racheter tous les bijoux en or, même ceux qui sont endommagés.

En revanche, quel que soit le type d’entreprise à laquelle vous choisissez de confier vos objets, veillez à respecter scrupuleusement la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation. Cette loi a été mise en place pour renforcer la protection des biens des clients, mais aussi pour permettre de lutter contre les abus. L’entreprise doit afficher explicitement le prix d’achat de l’or, non seulement dans ses locaux, mais aussi sur son site internet. Elle doit afficher le montant de la taxe sur la vente d’or et de lingots d’or, qui est de 11,5 % du prix de vente. Cette loi établit un cadre juridique structurant pour toutes les transactions. 

À lire  Malformations congénitales : pas de lien identifié avec la pilule au début de la grossesse

Enfin, il est illégal de régler un rachat d’or en espèces. Depuis la loi du 14 mars 2014, toute transaction doit être réglée par virement bancaire ou par chèque barré.

Où vendre ses bijoux en or ?


Contrairement aux bijouteries et aux orfèvres, les entreprises spécialisées dans l’achat de bijoux en or fixent leurs prix en tenant compte du poids de vos pièces. Le commerce des métaux tels que l’or n’est autorisé que dans des cadres légalement enregistrés. Il s’agit de comptoirs physiques, de sites web légaux et de bijouteries.

Les comptoirs physiques sont facilement accessibles à tous ceux qui veulent acheter ou vendre de l’or. Il est question de centres gérés par des professionnels et des courtiers en métaux précieux. Ils sont installés légalement et disposent d’une licence pour exercer cette activité.

Outre les comptoirs physiques, il existe des sites web légaux spécialisés dans la vente et le rachat d’or. Bien qu’il s’agisse d’un moyen plus facile de négocier de l’or, vous devrez être vigilant et vérifier la légalité et la réputation de ces enseignes digitales.

Enfin, les bijouteries sont les plus connues dans la vente d’or. Elles sont spécialisées dans la transaction de débris d’or et de bijoux. Comme pour les comptoirs physiques, les bijouteries procèdent à un contrôle rigoureux des bijoux avant de les échanger.