Accueil / Actualités / Biscuiterie Jeannette : Internet sauve la production

Biscuiterie Jeannette : Internet sauve la production

La biscuiterie Jeannette va pouvoir être relancée grâce à un financement participatif. Il n’y a donc pas que du mauvais avec Internet.

Biscuiterie Jeannette
Biscuiterie Jeannette

Les galettes de l’entreprise Jeannette, une production de madeleines en souffrance mise en liquidation en 2013 et pourtant cette biscuiterie a marqué la ville de Caen grâce à tous les parfums qui s’en dégageait. Mais tout n’est pas fini pour cette entreprise française, un appel à un financement participatif via internet a permis de récolter 100 000 euros auprès de 2076 donateurs selon Challenges. Cela va permettre de relancer la fabrication des madeleines. Le tribunal de commerce de Caen au vu de ces bons résultats a décidé d’accepter le projet de reprise de l’usine dont le PDG Georges Viana, un industriel venu de la grande distribution, l’objectif de cet homme est désormais d’embaucher une quinzaine de personnes supplémentaires d’ici le mois de septembre dans de nouveaux locaux et de relancer cette affaire créée en 1850, une lueur d’espoir pour cette entreprise acculée, la France a bien besoin de garder ces usines et d’arrêter de tout délocaliser.

94 personnes aident à nouveau la Biscuiterie Jeannette

Un nouvel appel à l’investissement a été entrepris sur le site Bulbintown.com, il a permis cette fois de récolter 177 432 euros auprès de 94 personnes. Le PDG espérait 650 000 euros, mais déjà pour lui c’est une lueur. Cette entreprise Jeannette fondée en 1850 veut donner aux gourmands un vrai goût de madeleines traditionnelles au beurre, elles sont déclinées en plusieurs formats (coquillages, longues…) et différentes saveurs (chocolat, vanille…) et également des salées (foie gras…). L’entreprise veut séduire avec de nouveaux emballages, des boîtes métal et en bois.

La Biscuiterie Jeannette lance de nouvelles recettes

Le marché de la biscuiterie se porte bien dans notre pays, il pèse environ deux milliards d’euros, l’entreprise de la Biscuiterie Jeannette s’est fixée un objectif, elle veut conquérir 1,6 % du marché de la madeleine en France en 2015, elle voudrait exporter 14 % de sa production. Des recettes nouvelles vont être crées, elles seront conseillées par un grand chef pâtissier, Philippe Parc, champion du monde de desserts.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !