Accueil / Actualités / Boissons énergisantes et hyperactivité : il y aurait un lien

Boissons énergisantes et hyperactivité : il y aurait un lien

Les boissons énergisantes auraient un lien avec l’hyperactivité. Pourtant, elles sont très en vogue et très consommées surtout par les jeunes.

Boissons énergisantes
Boissons énergisantes

Sur les boissons énergisantes et l’hyperactivité, l’équipe d’une école de santé publique aux États-Unis a pour son étude réuni 1650 enfants ils ont rempli un questionnaire. Ils ont pu se rendre compte que ces boissons énergisantes étaient consommées par des enfants âgés environ d’une douzaine d’années, les garçons en boivent d’avantage que les filles et pourtant ces boissons augmentent le risque de 66 % d’hyperactivité. Elles peuvent aussi développer un état de dépression. Certains pédiatres voudraient mettre en garde les parents sur la consommation de ces liquides décrits comme énergisants, ils sont responsables des troubles de l’attention, mais un autre problème vient encore aggraver leur composition.

 

Des boissons énergisantes consommées par de jeunes enfants

Dans les boissons énergisantes, le sucre est présent de façon démesurée, 40 % pour un litre, enfin une autre substance est à contrôler : la caféine, car en forte dose on peut risquer une intoxication. Ces boissons énergisantes (Red Bull, Burn…) sont consommées dans les bars, les pubs, les boites de nuit où des soirées leur sont entièrement consacrées. Aux États-Unis, ces trois dernières années, 2000 enfants de moins de 6 ans ont dû être hospitalisés pour des problèmes cardiaques, neurologiques et des crises d’épilepsie.

Des boissons énergisantes et les problèmes de santé

Ces boissons énergisantes sont  interdites de vente et de consommation dans les écoles françaises. L’agence de sécurité sanitaire de l’alimentation est particulièrement inquiète et demande aux parents d’être très vigilants avec ces boissons énergisantes, en particulier pour les femmes enceintes, les personnes ayant des troubles rénaux, de l’insuffisance rénale, des ennuis cardio-vasculaires et neurologiques. Ces boissons sont très prisées par les adolescents pour l’effet d’excitation qu’elles produisent et elles stimulent les jeunes. Pas besoin de boire de l’alcool pour prendre des risques avec sa santé, souvent une boisson vendue au rayon des sodas peut entraîner les mêmes désagréments.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecin

Fibrose pulmonaire : soulager les patients ciblés par cette maladie incurable

Aujourd’hui débute la semaine mondiale contre la fibrose pulmonaire, une campagne de sensibilisation, d’information soutenue …

Réagissez !