Accueil / Actualités / Les boissons light auraient tendance à favoriser le risque de diabète

Les boissons light auraient tendance à favoriser le risque de diabète

Les sodas et autres boissons light sont consommées par de nombreuses personnes car elles pensent qu’elles sont bien meilleures à la santé, une manière de déculpabiliser l’envie d’absorber du sucre. En réalité toutes ces boissons allégées consommées en trop grande quantité feraient grimper le risque de développer un diabète de type 2, une obésité, des troubles cardiovasculaires. Le sucre dans ces boissons est remplacé par des édulcorants artificiels qui consommés de manière chronique augmenterait l’absorption de glucose et donc le taux de sucre dans le sang. Les femmes en général perçoivent ces boissons comme saines, sans effet sur le poids, un leurre qui peut parfois coûter cher.

Diabète

Chacun des verres de sodas light augmenterait le risque de diabète

Une nouvelle étude réalisée à l’institut Karolinska en Suède met en garde sur l’effet nocif de toutes ces boissons light. Les résultats ont été publiés dans la revue European Journal of Endocrinology. Les effets néfastes des boissons sucrées ne sont plus à démontrer mais en ce qui concerne toutes celles dites light le tableau n’est pas si rose. Les chercheurs ont établi que chaque verre de sodas light augmenterait le risque de diabète de plus de 18%. D’après les données de l’enquête, les personnes qui boivent plus de deux canettes par jour multiplient les risques de 2,4 fois, si la consommation est de plus de cinq canettes, ils augmentent de 4,5 fois.

Pourquoi les sodas light ont-ils une si mauvaise influence sur l’organisme ?

Les chercheurs soupçonnent que les édulcorants empêchent le bon fonctionnement des bactéries de l’intestin, ce qui déclencherait la survenue d’un diabète. Les boissons light sont également accusées de provoquer la faim, surtout des collations chargées en sucre. Les édulcorants artificiels sont addictifs, c’est pour cela que la consommation se limite rarement à un seul verre. Ils trompent notre métabolisme, ce qui incite le corps à pomper de l’insuline.

Des études ont démontré que lors d’expérience sur des rats, ceux qui consommaient des édulcorants artificiels mangeaient beaucoup plus que les autres. Peut-on penser que ces édulcorants sont une bonne alternative au sucre ? La réponse est sans doute négative, elles ne contiennent pas de calories mais cela n’est pas sans risque pour la santé. Les sodas light doivent être gardés pour des occasions exceptionnelles.

Diabète, Pixabay – stevepb

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !