Accueil / Actualités / Bouées de cou pour bébé : la mode que les parents doivent éviter

Bouées de cou pour bébé : la mode que les parents doivent éviter

L’activité du bébé nageur ne vise en aucun cas à apprendre la natation à l’enfant mais à l’initiation au plaisir de l’eau. Ce n’est que vers l’âge de 5 ans qu’il pourra coordonner ses mouvements, gérer son équilibre dans l’eau. En attendant, il peut se relaxer dans une piscine, à la mer, pour lui la peur de l’eau n’existe pas, cela favorise sa motricité. C’est aussi un moment privilégié pour les parents et l’enfant. L’eau agit comme un révélateur de l’éveil, c’est vraiment pour lui une source d’épanouissement. Certains pédiatres sont pourtant réservés sur les bénéfices réels de cette activité.

Un lit pour bébé

Mettre bébé dans l’eau est toujours pour les parents une source d’angoisse

Les vacances, c’est le moment idéal pour profiter de la mer, de la piscine, c’est aussi l’occasion d’initier les enfants à ces plaisirs. Il est tout de même important de rappeler que plus de 1000 noyades dont 400 mortelles sont recensées chaque année en France. La bouée classique n’est pas toujours sécuritaire, la taille, les systèmes de flottaison ne sont pas sécurisés à 100%. Quant aux brassards très prisés par les parents, ils doivent être utilisés qu’à partir de 2 ans, ils représentent une bonne solution mais en aucun cas, ils ne doivent remplacer la surveillance des parents car la crevaison est toujours possible. Les pédiatres recommandent les maillots flotteurs, ou une bouée type puddle jumper, ces objets ne peuvent se dégonfler, ils ne nécessitent pas d’air.

Plus de 40% des parents baignent les enfants avant l’âge de 6 mois dans une piscine

La bouée de cou est très tendance, de nombreux parents l’ont adoptée cet été, elle peut s’utiliser sur les nourrissons de plus de 4 mois, pourtant ce produit présente des risques d’après les spécialistes. Ils suggèrent qu’ils sont même des pièges mortels. Deux modèles ont déjà été retirés de la vente en Australie, ils n’étaient pas conformes aux règles de sécurité. Une étude de 2016 réalisée auprès de 659 parents par l’association française de pédiatrie ambulatoire a déclaré que cette bouée de cou était la moins sécuritaire de tous les produits adaptés pour les jeunes enfants. En effet, ils peuvent facilement se retrouver la tête en bas. L’eau n’est pas que plaisir, elle peut aussi devenir un piège.

Un lit pour bébé, Pixabay – jelly

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !