Accueil / Actualités / Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression, les adultes que nous sommes devraient, selon une étude récente, ne pas bouder la moindre activité physique (les loisirs, les déplacements -par exemple la marche ou le vélo- sans oublier les activités liées à l’emploi et toutes les tâches ménagères). Tout prétexte concourant à une activité physique de 30 minutes et ce 5 jours par semaine est bien entendu le bienvenu. « Bouger » est un verbe existentiel !

Faire le ménage

 

Une activité physique régulière est fortement recommandée et elle ne passe pas forcément par le sport : une étude étant récente nous conseille de nous dépenser 30 minutes au quotidien et ce à raison de 5 jours par semaine

S’atteler aux tâches ménagères peut paraître fastidieux mais ces corvées ont cependant des effets bénéfiques pour rester en très bonne santé sur le long cours. Ce sont 30 minutes d’exercice au quotidien et ceci 5 jours par semaine (vous aurez le privilège de vous reposez le weekend) qui sont fortement recommandées si nous prenons soin de lire une étude parue ce vendredi dans la très sérieuse revue britannique The Lancert. Si un pareil quota minimum d’activité était respecté, un décès sur douze pourrait être ainsi évité dans une période de cinq ans. Inutile de croiser les doigts, il faudrait plutôt en faire bon usage.

Un tel objectif est, pour le moins, ambitieux : nous souhaitons cependant que ce pari sur l’avenir soit réalisable pour le bien d’une humanité se laissant quelque peu aller en ne bougeant pas assez. L’étude porte sur 130 000 personnes, âgées de 35 à 70 ans, cobayes pendant 7 années et issues de 17 pays aux antipodes les uns des autres pour ce qui est de leur niveau de vie. Le résultat s’inscrit dans tout ce que nous avons déjà développé beaucoup plus haut avec comme visée atteinte par la dépense physique de diminuer efficacement tous les risques cardiovasculaires étant une épée de Damoclès.

L’Organisation mondiale pour la Santé (OMS) recommande beaucoup plus avec 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue par semaine

Les recommandations sur l’activité physique des adultes âgés de 18 à 64 ans qui émanent de cet organisme référent qu’est l’OMS vont encore plus loin que notre étude avec une haute exigence :

  • Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes.
  • Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins deux jours par semaine.
Faire le ménage, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !