LOADING

Type to search

Tags: ,

Brest : une fin de vie bien triste pour ce vieux monsieur

2 années ago
Share

Les urgences à l’hôpital sont très souvent sollicitées par de nombreuses personnes et à certaines heures, les consultations restent difficile, mais ce jour-là, l’équipe médicale était pourtant au complet et un homme âgé de 89 ans est décédé dans un brancard dans le couloir de l’hôpital à Brest où il attendait depuis plus de trois heures des soins, atteints de plusieurs pathologies, il est décédé sans avoir vu de médecin dans le bruit d’un couloir où les familles attendent patiemment que quelqu’un prenne en charge leur proche.

Les faits se sont déroulés aux urgences de l’hôpital de la Cavale Blanche de Brest dans le département du Finistère

Il était arrivé vers 11 heures 30 accompagné de sa fille, ce patient de 89 ans avait dans un premier temps été vu par une infirmière qui avait jugé que son cas ne nécessitait pas de précipitation, mais une heure et demie plus tard lorsqu’un médecin a voulu l’examiner, le vieux monsieur était décédé en silence, il avait été installé dans un couloir en attendant des soins plus approfondis et ce n’est qu’à 14 heures 30 que son décès a été constaté par l’équipe médicale. Le syndicat CGT de l’établissement a demandé une enquête pour connaitre les conséquences exactes de cette triste affaire.

Dans un communiqué, le CHU de Brest a précisé que l’homme souffrait de plusieurs pathologies

Malheureusement il était en fin de vie, mais les médecins regrettent vivement que cet homme soit mort dans un couloir d’hôpital dans une intimité inexistante. La famille du défunt ne devrait pas porter plainte. Plusieurs dysfonctionnements avaient pourtant été signalés, des patients laissés dans des couloirs sans aucune surveillance. Dans cet hôpital de Brest, le temps d’attente serait d’environ 4 heures 30 pour ce qui concerne les urgences, selon la direction, c’est une moyenne correcte selon une source de PourquoiDocteur.

Depuis la fin du mois de janvier dernier, quelques améliorations avaient été mises en place

Elles visaient à améliorer l’attente et l’accueil des patients, mais les syndicats maintiennent leur mécontentement, car selon eux, il manque des moyens dans cet hôpital et la qualité des soins est à revoir. Les conditions pour le personnel hospitalier sont compliquées en France, 60 heures par semaine au lieu des 48 heures sont bien souvent le lot des médecins urgentistes. Le monde médical ne se porte pas très bien dans notre pays, les hôpitaux galèrent, les médecins généralistes sont en guerre contre le gouvernement, peut-on actuellement se faire soigner correctement en France ?

Hôpital, Pixabay – cor125

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *