Accueil / Actualités / Un Britannique a vécu plus de quarante ans avec un cône Playmobil dans les poumons

Un Britannique a vécu plus de quarante ans avec un cône Playmobil dans les poumons

Ce patient pensait souffrir d’un cancer des poumons. Etant un gros fumeur, il avait une toux persistante qui durait depuis plus d’un an mais les médecins ont fait une découverte. Après plusieurs examens, les spécialistes ont pu rassurer le patient, il n’était pas atteint d’une maladie grave, le personnel de santé a trouvé la situation burlesque, l’homme avait un cône Playmobil dans ses poumons. Pourquoi cet objet n’a pas été découvert tout au long des années précédentes ? L’ayant avalé très jeune, le corps alors en pleine croissance s’est simplement habitué à sa présence. Ces faits ont été relatés par le British Medecine Journal.

Playmobil

En Espagne, il avait dissimulé un diamant de plus de 12.000 euros dans son estomac

Parfois des faits aussi étranges arrivent un peu partout dans le monde. Le cas de ce Britannique n’est pas isolé. Le British Medecine Journal relatait il y de cela quelques années le cas d’une femme âgée de 76 ans, se présentant aux urgences pour des problèmes gastriques. Après un scanner, un IRM, les médecins ont découvert un stylo feutre qu’elle avait avalé 25 ans auparavant. Même si le plastique s’était quelque peu érodé, le feutre écrivait toujours, il était bien conservé. Des faits de ce type, il en existe de nombreux, des objets insolites se retrouvent dans l’organisme des patients. Certaines personnes gardent leurs petits trésors bien cachés dans des boites, d’autres préfèrent les avaler mais le plus souvent ce sont des accidents.

Ce Britannique pensait qu’il était atteint d’une grave maladie

La masse qui obstruait ses voies respiratoires était un cône Playmobil qu’il avait avalé durant son enfance. A cet âge, on porte tout à la bouche, les jouets ne font pas exception. C’est pourquoi, il faut se montrer vigilant lorsque les enfants sont très jeunes. Heureusement cette histoire se termine plutôt bien mais parfois tous ces objets avalés peuvent causer des étouffements, des pertes de connaissance voire le décès. Avant le cas de ce Britannique, jamais un corps étranger n’était resté aussi longtemps dans le corps d’une personne comme le rapporte France Info.

Playmobil, Pixabay – funnytools

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !