Accueil / Actualités / Bronchiolite, une maladie infantile qui touche de nombreux bébés, mais pourquoi ?

Bronchiolite, une maladie infantile qui touche de nombreux bébés, mais pourquoi ?

La bronchiolite affecte les petites bronches des nourrissons, des jeunes enfants, elle sévit par épidémies en automne et en hiver. Les symptômes restent impressionnants : toux, respiration rapide, sifflante. Elle est malgré tout une maladie qui reste bénigne. Les bébés de moins de trois mois ainsi que les nourrissons fragiles doivent être sous une surveillance attentive. Le virus nécessite parfois une hospitalisation. Elle est très contagieuse, plus de 30% des bébés sont touchés chaque année. Les garçons sont plus enclin à être contaminés que les filles. Au delà de trois épisodes, on parle alors d’asthme du nourrisson. Une radiothérapie du poumon est parfois réalisée afin d’éliminer une infection pulmonaire.

Les pleurs d'un bébé

Le traitement de la bronchiolite consiste à soulager le bébé

Il faut désencombrer le nez de l’enfant à l’aide de sérum physiologique plusieurs fois par jour, une prise en charge par de la kinésithérapie respiratoire peut être envisagée afin d’aider à drainer les sécrétions. Même si cette pathologie reste bénigne, il faut tout de même la prendre au sérieux. Pour prévenir la contamination, il existe une injection à faire mensuellement durant les deux premiers hivers pour les enfants les plus exposés, notamment pour les prématurés. Une bonne hygiène des mains reste primordiale, évitez également de mettre l’enfant en contact avec des personnes malades.

Une équipe franco chinoise vient sans doute de répondre à cette question, pourquoi la bronchiolite touche-t-elle les bébés ? Les scientifiques ont identifié de nombreux lymphocytes B, ils sont présents uniquement chez eux, cela constitue la cible privilégiée du virus. Normalement,  ils ont des propriétés régulatrices, ils réduisent l’inflammation, mais la bronchiolite active ces cellules, elles limitent son élévation d’où la sévérité du virus chez les nourrissons. Cette découverte va peut être permettre dès la naissance de détecter les bébés à risque, de mettre au point des traitements adaptés afin de lutter contre ces épidémies hivernales du nourrisson.

Chaque année en France, plus de 500.000 bébés contractent le virus de la bronchiolite

Les mamans la redoute dès les premiers froids. La kinésithérapie donne de bons résultats même si la pratique est impressionnante. Parfois des complications apparaissent, les surinfections bactériennes justifient alors la prescription d’un traitement antibiotique. Selon l’agressivité du virus, il faut à tout prix éviter la détresse respiratoire, différents signes doivent alerter : altération de l’état général de l’enfant, difficultés respiratoires, changement de comportements, température élevée, refus de s’alimenter, déshydratation. Cette nouvelle découverte va sans doute réjouir de nombreux parents.

Les pleurs d’un bébé, Pixabay – Ben_Kerckx

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !