Burn-out comme maladie professionnelle : le Sénat décide de l’annuler

par | 11 Juin 2023 | Actualités

Le burn-out qui est un problème de santé préoccupant ne fait pas partie des maladies professionnelles. Ce fut la décision du Sénat qui a choisi de la retirer et d’annuler l’amendement.

Un épuisement moral, le burn-out

Un épuisement moral, le burn-out / Crédit Photo : Pixabay – skeeze

Le travail peut être une source de pression et d’angoisse, ce cocktail nocif est largement inquiétant, car il impacte directement la santé. Les salariés évoluant dans un environnement problématique où les directives sont nombreuses et récurrentes ont la possibilité de perdre confiance et de déprimer. Le burn-out qui se traduit par un épuisement ne peut donc pas être considéré comme une maladie professionnelle selon la volonté du Sénat. Le Parti socialiste était à l’origine de celui-ci, mais il a été annulé.

Le burn-out qui existe depuis 1969 ne sera pas une maladie professionnelle

Dans certaines branches professionnelles où la tension est constante, les suicides peuvent être référencées et ces dernières années, nombreux sont les salariés à avoir choisi cette démarche. Ce burn-out possède les mêmes symptômes que la dépression, mais ils sont beaucoup plus fort et s’accompagnent d’une fatigue intense. Il existe depuis 1969 et il ne bénéficie pas d’une réelle reconnaissance.

Même si certains pensaient que cet amendement représentait un progrès non négligeable, le Sénat a mis un terme à toutes leurs espérances, car le texte a été annulé et cet épuisement professionnel ne sera pas reconnu en tant que maladie.

Le Sénat annule l’amendement concernant le burn-out

Au départ, le burn-out était surtout présent et évoqué pour le domaine où les employés apportent leur aide : infirmière, médecin, enseignant… Au fil du temps, les symptômes se sont généralisés et l’épuisement a rythmé le quotidien de nombreuses sociétés et peu importe leur taille. Le burn-out ne sera donc pas considéré comme une maladie professionnelle comme c’est le cas pour certains désagréments causés par l’amiante.

Le Sénat a rejeté l’amendement à deux reprises alors qu’un salarié sur cinq aurait déjà été victime d’un tel ressenti.

TAGs :

Rédigé par Jade Bernard

La rédaction, c'est la vie ! J'adore les mots, je partage mon avis avec passion !

Continuez la lecture dans la catégorie Actualités

Qui est Assurance en Direct ?

Qui est Assurance en Direct ?

Découvrons ensemble ce qui fait d'Assurance en Direct un acteur incontournable de l'assurance en ligne. Un courtier certifié et reconnu Assurance en Direct est un courtier certifié ORIAS (n°07013353) depuis 20 ans, ce qui garantit sa conformité aux normes...

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Une année difficile mais non sans espoir L'année 2024 a vu une chute notable du volume des transactions immobilières dans le Rhône, ainsi qu'une baisse des prix dans tous les secteurs : appartements, maisons, terrains à bâtir, et logements neufs. Cette situation peut...

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

L'arrivée du sable saharien en France Selon Guillaume Séchet, météorologue renommé et fondateur du site meteo-villes.com, ce sable devrait atteindre la Corse dans l'après-midi du 28 avril, puis progressivement envelopper la Côte d'Azur et les Alpes. La présence de ce...

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Heureusement, avec l'avènement des technologies culinaires modernes comme l'Air Fryer, ce plat réconfortant peut désormais être préparé en un temps record. Traditionnellement, le gratin dauphinois nécessite une cuisson au four d'au moins 45 minutes. Mais grâce à l'Air...

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

La nuit de l'incident avec Kendji Girac Dans la nuit du 21 au 22 avril, l'attention s'est portée sur une aire d'accueil de gens du voyage à Biscarrosse, où une situation alarmante s'est déroulée. Kendji Girac, dans un geste extrême de désespoir, s'est tiré une balle...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This