Accueil / Actualités / Le burn-out touche entre 30 000 et 3 millions de personnes

Le burn-out touche entre 30 000 et 3 millions de personnes

Le burn-out n’est pas une maladie professionnelle et pourtant, les symptômes sont souvent engendrés à cause d’un travail stressant ou pénible. Il y aurait 30 000 ou 3 millions de victimes, il faut donc éclaircir cette maladie.

L’Académie montre que le burn-out est mal connu

Il est très difficile aujourd’hui d’apporter une réponse précise concernant le burn-out, car même s’il est apparu il y a de nombreuses années, il est encore très complexe de le diagnostiquer. Les professionnels de la santé ne semblent pas avoir d’outils spécifiques pour repérer immédiatement les symptômes qui peuvent se confondre avec ceux d’autres pathologies comme la dépression. Il se traduit généralement par un manque de confiance en soi, un repli et un épuisement professionnel. Par conséquent, le procédé du burn-out est largement employé, mais il est complexe d’apporter une définition précise puisqu’elle n’existe pas.

Des limites imprécises expliquent un chiffre très vaste

C’est pour cette raison que les statistiques sont aussi larges, car en ne connaissant pas une définition précise, les experts ne sont pas en mesure de quantifier réellement le nombre de victimes. De ce fait, en fonction des critères retenus, le chiffre peut aisément varier de 30 000 à 3 millions d’individus. Dans son rapport, l’Académie demande une nouvelle évaluation de la situation pour mettre un terme à ces limites imprécises qui sont nocives. En effet, en nageant dans le flou le plus total, les professionnels ne sont pas en mesure d’apporter un accompagnement adéquat et un traitement optimal.

La ministre de la Santé s’attaque au burn-out

Marisol Touraine aimerait que la situation évolue dans le bon sens, elle a donc décidé de mettre en place un groupe d’experts. C’est lors d’un entretien accordé à RTL dans l’émission Le Grand Jury qu’elle a insisté sur le fait que des experts allaient se pencher sérieusement sur la question du burn-out. Leur objectif principal sera de le définir et surtout d’apporter des solutions pour le traiter avec le plus d’efficacité. Marisol Touraine fait ainsi de ce burn-out son nouveau cheval de bataille après avoir traité de nombreux dossiers comme celui du paquet de cigarettes neutre ou de la cigarette électronique.

Dépression, Pixabay – NattySttey

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !