Cabines téléphoniques : elle sera aux abonnés absents dans 2 ans

Les cabines téléphoniques feront parties d’ici deux petites années des objets à mettre aux oubliettes, elles ne seront plus témoins d’un décor. Aujourd’hui devenues désuètes, vont-elles manquer aux Français ? Ou sont-elles déjà depuis longtemps relarguées à n’être que des objets inutiles et encombrants, il se pourrait pourtant que certaines zones blanches voient cette initiative d’un mauvais œil.

Cabine téléphonique
Cabine téléphonique / Crédit Photo : Pixabay – bykst

Les cabines téléphoniques étaient plus de 300.000 dans les années 1970 et d’ici 2017, il ne devrait plus en rester aucune. Un article de la loi Macron vient de libérer la société Orange de ses obligations, celles de les installer et de les entretenir. Aujourd’hui, il n’en resterait plus que 41.730 en fonctionnement et selon le « Parisien », l’opérateur Orange a l’intention de les retirer d’ici deux ans et il met en avant deux arguments de poids, le coût de l’entretien, plus de huit millions d’euros par an et la moyenne d’utilisation, en effet les cabines téléphoniques n’attirent que très peu de monde, moins d’une minute par jour et par cabine téléphonique.

Des villes opposées à la disparition des cabines téléphoniques

Les cabines téléphoniques vont disparaître malgré l’opposition de certaines communes qui sont situées en zone blanche, aujourd’hui la couverture du réseau mobile n’est pas totale dans tout le pays, plus de 4000 communes sont concernées, sans les cabines les habitants vont pouvoir rester injoignables si Orange ne résorbe pas ces zones blanches.

Depuis treize ans, l’usage des cabines téléphoniques a chuté de 95%, la raison, les téléphones portables qui sont en 2015 le mode le plus employé pour téléphoner. Malgré cette baisse de fréquentation, elles restent tout de même utilisées par les personnes qui ne sont pas équipées de téléphones personnels ou celles qui veulent garder leur anonymat.

Les cabines téléphoniques deviennent des objets de décoration

Les cabines téléphoniques pourront être recyclées ou exposées dans des galeries où l’on viendra les visiter pour se remémorer un passé disparu. Certaines personnes ont déjà pris les devants, elles les ont laissés dans leurs jardins comme un trophée rempli de fleurs comme pour ne pas oublier qu’un jour, elles étaient les reines de l’appel.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *