Accueil / Actualités / Des caméras intelligentes pour anticiper les chutes chez les personnes plus âgées

Des caméras intelligentes pour anticiper les chutes chez les personnes plus âgées

Les seniors sont confrontés avec l’âge à des chutes qui conduisent à des fractures plus ou moins graves et de ce fait, très souvent une perte d’autonomie s’installe pour de longs mois. Parfois, il peut même en résulter un décès prématuré.

A Limoges, le CHU tente de réduire les chutes des seniors

Le coût d’une prise en charge de tous ces soins liés aux chutes représente une somme très importante, plus de deux milliards d’euros. Une étude parue ce mardi 12 avril met en évidence l’intérêt d’installer chez les personnes âgées ce genre de caméras intelligentes susceptibles de limiter les chutes. Le chef du pôle gériatrique du CHU de Limoges a mené une enquête dans le souci de la prévention des chutes chez les seniors par de nouvelles technologies plus performantes et autonomes qui seraient actives 24 heures sur 24.

Des caméras intelligentes pour éviter une hospitalisation coûteuse

Dès que la personne rencontrerait des problèmes, une alerte serait immédiatement communiquée via une plateforme de vidéo surveillance qui contacterait un pôle d’aidants. Ces caméras nouvelle génération permettent de mettre en place une aide rapide et professionnelle, mais également au vu des images, mieux comprendre l’origine de la chute et de ce fait élaborer une stratégie de prévention comme le mentionne la rédaction d’Allo Docteurs sur France TV Info. Le but de ces caméras, c’est éviter l’hospitalisation qui a forcément un coût plus de 8000 euros environ et je rajouterais que c’est également une sécurité et une façon d’être rassuré pour la personne âgée.

Des appareils high-tech susceptibles de remplacer la télé assistance

Les caméras pourront définir avec précision si la chute est accidentelle ou d’ordre médical, elles pourront renseigner en live les professionnels. Plus besoin pour les seniors de porter des bracelets, des colliers comme c’est le cas pour la « télé assistance » qui doit être activé par la personne en difficulté. Réagir très vite à une chute, c’est diminuer le risque de dégradation de l’autonomie. Les chutes représentent en France plus de 12.000 décès et 55.000 fractures du col du fémur. Un tiers des plus de 65 ans font une à plusieurs chutes par an ainsi que la moitié de ceux âgés de 80 ans et plus. Il existe des ateliers de prévention, on peut se renseigner auprès de la CRAM pour connaitre si dans sa région de tels programmes sont mis en place, une bonne alternative pour éviter quelques erreurs.

Seniors, Pixabay – kimheimbuch0

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !