Accueil / Actualités / Canada : un père ne peut sauver la vie que d’une de ses fillettes

Canada : un père ne peut sauver la vie que d’une de ses fillettes

Au Canada, un père peut donner un morceau de son foie pour sauver qu’une de ses filles. C’est un dilemme terrible qui a suscité une vive émotion.

Photo d'illustration d'un bloc opératoire
Photo d’illustration d’un bloc opératoire

Un canadien père de deux fillettes a dû faire face à un dilemme épouvantable, il a subi une ablation d’une partie de son foie pour sauver une de ses jumelles, mais son autre enfant est toujours en attente de greffe. Le choix était trop difficile, il a laissé les médecins désigner la fillette qui allait bénéficier du don de son papa selon Radio Canada. Ce couple de canadiens ont adopté en 2012 deux jumelles vietnamiennes, elles sont âgées de 3 ans et souffrent d’une maladie rare : le Syndrome d’Alagille. Cette maladie est l’association d’un défaut de développement des voies biliaires, d’une cardiopathie congénitale, d’une déformation typique des vertèbres, d’une anomalie oculaire.

 

La seconde jumelle est en attente d’une greffe au Canada

La mortalité est de 10 % surtout à cause des complications cardiaques et surtout hépatiques. Après la transplantation les patients peuvent espérer vivre quasiment normalement avec des prises de médicaments à vie en vue d’un rejet de la greffe. Le père de famille se remet bien de son opération, il devrait rester encore une semaine à l’hôpital, sa petite fille qui a reçu le don d’organe récupère tout à fait normalement, l’intervention a été un succès. La deuxième fillette est pour sa part en attente d’une transplantation.

 

Cette histoire du Canada suscite une vive émotion

Les parents ont créé une page Facebook pour essayer de trouver des donneurs potentiels et ils ont lancé sur le site  GodFunfMe un appel aux dons pour rémunérer les soins médicaux. L’hôpital de Toronto a reçu de nombreuses personnes qui se sont proposées pour aider la fillette, cet élan de solidarité est touchant, car des gens du monde entier ont répondu à cet appel d’amour.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !