Accueil / Actualités / Cancer colorectal : un dépistage impossible avec la perte des tests

Cancer colorectal : un dépistage impossible avec la perte des tests

Le cancer colorectal ne pourra pas être dépisté pour des milliers de personnes, car les tests ont été détruits volontairement.

Microscope, laboratoire
Microscope, laboratoire

Le cancer colorectal pouvait être dépisté jusqu’à maintenant grâce à un test baptisé Hemoccult. Toutefois, les autorités ont demandé l’arrêt de l’interprétation des résultats et les professionnels de la Santé sont invités à faire preuve de patience, car en mai un nouveau dépistage rentrera en vigueur. De ce fait, les personnes qui ont effectué un test et elles sont 11 000 n’auront jamais les résultats. Cette décision est consternante, car elle entraîne à la fois une perte financière ainsi qu’une source d’angoisse supplémentaire pour les patients.

Un cancer colorectal dépisté par un test ou un toucher

Pour rappel, le cancer colorectal se développe dans 70 % des cas dans le côlon sigmoïde qui se trouve dans la fosse iliaque gauche. Plusieurs causes peuvent être référencées comme l’âge, l’hérédité ou encore des maladies inflammatoires chroniques intestinales. Généralement, les symptômes sont assez discrets et ils sont parfois absents. Par conséquent, après la cinquantaine, les patients sont invités à effectuer un dépistage qui consiste à repérer du sang au niveau des selles. Toutefois, certaines personnes peuvent souffrir d’une constipation récurrente, d’une douleur abdominale et même d’une occlusion intestinale. Un examen moins coûteux et rapide peut être réalisé et il consiste à insérer un doigt au niveau de l’anus, ce qui permet de dépister 30 % des tumeurs.

Les résultats du dépistage du cancer colorectal détruits

En ce qui concerne le dépistage du cancer colorectal des 11 000 français, il sera impossible selon une information du Figaro. Par conséquent, tous les tests qui ont été reçus après le 31 janvier 2015 ne devront pas être interprétés et les professionnels seront invités à les détruire volontairement. En mai prochain, le nouveau test sera distribué et baptisé OC-Sensor. Il est censé être plus fiable, davantage performant et surtout beaucoup plus simple d’utilisation.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !