Accueil / Actualités / Cancer du col de l’utérus : le frottis souvent négligé par 40 % des femmes

Cancer du col de l’utérus : le frottis souvent négligé par 40 % des femmes

Le cancer du col de l’utérus est au cœur d’une investigation de l’institut national et le ministère de la Santé. Ils ont réagi face à ce pourcentage alarmant.

Microscope, laboratoire
Microscope, laboratoire

À propos du cancer du col de l’utérus, ils viennent de lancer une campagne de sensibilisation pour faire prendre conscience aux femmes de l’importance de pratiquer un frottis. Normalement, elles sont amenées à réaliser un tel examen tous les trois ans dès l’âge de 25 ans et jusqu’à 65 ans. Le ministère de la Santé a constaté qu’il n’en était rien. Si les frottis étaient pratiqués régulièrement, on pourrait quasiment éliminer le cancer de l’utérus grâce au dépistage et à la vaccination contre le papillomavirus (HPV), car aujourd’hui, 30 % des femmes et des jeunes filles sont correctement vaccinées et suivies.

Des statistiques alarmantes pour le cancer du col de l’utérus

50 % des femmes de plus de 55 ans ne se font plus dépister. Les rapports sexuels n’ont rien à voir avec les idées reçues, car les séniors peuvent réaliser un frottis. Ce dernier consiste à prélever des cellules au niveau du col de l’utérus et ensuite, les spécialistes vérifient s’il n’existe pas de lésions précancéreuses. Sans frottis, le cancer est souvent très avancé, car des anomalies ne se manifestent pas et il est donc bien plus difficile à guérir. Le frottis est réalisé par le médecin traitant, un gynécologue, une sage-femme dans un centre de santé, à l’hôpital, ou dans un cabinet médical privé. Dans le monde, près d’un million de femmes vivent avec cette maladie, il y a eu 270.000 morts en 2012 (dans les pays en développement).

Réaliser un frottis pour éviter le cancer du col de l’utérus

C’est donc l’occasion de suivre la campagne de la semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus qui aura lieu du 24 janvier au 30 janvier 2015. Aujourd’hui, la santé est presque à la portée de tous, il faut faire reculer la maladie, et quand seulement un dépistage peut sauver des vies, n’hésitons pas à combattre toutes les formes de cancers et surtout celui-ci chez la femme.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !