Accueil / Actualités / Cancer du sein : les adolescentes devraient manger plus de fibres

Cancer du sein : les adolescentes devraient manger plus de fibres

Comme tout le monde le sait, les fibres sont essentielles pour le bon fonctionnement de notre organisme et à l’adolescence, elles ne font pas vraiment partie des aliments préférés des jeunes filles, les fruits et légumes sont facilement remplacés par de la nourriture fast food. Elles devraient pourtant revoir leurs façons de se nourrir, car au vu des derniers résultats de cette nouvelle enquête, les jeunes femmes qui consommeraient beaucoup de fibres à l’enfance et à l’adolescence auraient moins de risques d’avoir un cancer du sein après la ménopause.

Il est assez facile d’ajouter des fibres à son alimentation

Les fibres procurent de grands avantages pour la santé, elles aident l’intestin à rester en bonne santé, elles abaissent le taux de cholestérol, elles maintiennent le poids de forme. Les fibres, on les retrouve dans la farine de blé entier, les noix, les légumes, les fruits et les légumineuses telles que les fèves et les pois. On peut enrichir son petit déjeuner en ajoutant quelques tranches de bananes, de fraises dans un bol de céréales, prendre un fruit au repas et en collation, ajouter des noix, des fèves à la salade et mettre plus de légumes sur la pizza comme du brocoli, des épinards et parsemer les soupes de maïs ou de pois. Boire beaucoup d’eau, les fibres sont plus actives lorsqu’elles absorbent du liquide. L’étude qui vante les bienfaits des fibres est parue dans la revue  Pediatrics.

Le risque d’un cancer du sein est diminué grâce aux fibres

Il est avéré que les résultats de cette étude montrent bien que les fibres selon les quantités ingérées quotidiennement diminueraient le risque de contracter un cancer du sein après la ménopause. Le principal auteur de cette étude aurait déclaré qu’à l’âge de l’adolescence, les tissus mammaires seraient très influencés de façon positive aux substances anti carcinogène. Les jeunes femmes qui consomment suffisamment de fibres à l’âge de l’enfance et de l’adolescence auraient moins de risques à développer une tumeur maligne, moins de 12 à 19%.

Les fibres sont à ranger dans la catégorie des aliments santé

10% de fibres supplémentaires par jour soit un fruit comme une pomme avec sa peau et deux tranches de pain complet suffiraient à faire reculer la maladie. Les aliments auraient-ils des pouvoirs pour combattre certaines maladies comme les cancers ? De plus en plus d’études démontreraient l’efficacité de certains fruits, légumes, graines, 25 grammes de fibres pour les femmes sont conseillés, les haricots rouges et les lentilles en contiennent en quantité, ils font partie des aliments santé.

Fibres, Pixabay – stevepb

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !