Accueil / Actualités / Cancer : les Français apeurés par cette maladie

Cancer : les Français apeurés par cette maladie

Le cancer représente pour les Français un fléau auquel ils espèrent pouvoir éviter que ce soit pour leur santé ou celle des proches.

Photo d'illustration
Photo d’illustration

 

Le cancer est très anxiogène, car pour la plupart d’entre nous la peur de mourir reste très forte. 57 % des personnes interrogées reconnaissent que cette maladie est effrayante contre 8 % pour le SIDA, 8 % pour les maladies cardiovasculaires et 19 % pour la maladie d’Alzheimer, un chiffre alarmant qui sans doute suscite cette frayeur, 150 000 décès sont liés au cancer durant une année. Nous sommes à deux jours de la journée mondiale contre le cancer (le 4 février) et de nombreuses manifestations vont avoir lieu pour sensibiliser la France à aider la recherche. Selon un sondage IPSOS, les Français restent assez fatalistes vis-à-vis de cette maladie, 72% des sondés estiment qu’ils ont la possibilité de développer un cancer. La fondation ARC (recherche contre le cancer) a mis en évidence que la plupart d’entre nous restent pessimistes sur la guérison de cette terrible maladie.

Le nombre de cancer augmente

Il faut relever que depuis quelque temps, le taux des cancers est en augmentation, mais en parallèle, le taux de mortalité a diminué considérablement. Nous espérons tous qu’un jour prochain tout le monde pourra guérir du cancer et nous plaçons toute notre confiance dans la recherche, 98 % des personnes estiment que malgré la crise actuelle la recherche « doit rester une priorité ». L’ARC pour essayer de dynamiser le moral des Français a créé un nouveau site internet qui explique que cinq innovations thérapeutiques majeures sont là pour qu’enfin le cancer soit dès son diagnostic précoce traité avec des thérapies adaptées et des opérations chirurgicales de plus en plus efficaces.

Optimiser les chances de guérir d’un cancer

Enfin, l’objectif de ce site est d’améliorer l’accès aux patients qui peuvent bénéficier de traitements optimums. N’oublions pas qu’un cancer doit être détecté au plus tôt pour optimiser les chances de guérir (mammographie pour le cancer du sein, fibroscopie pour le cancer des poumons, coloscopie pour le cancer du côlon, biopsie pour le cancer du foie, mais aussi le dialogue avec son médecin). Les malades doivent toutefois garder le moral, être bien entourés et de nombreux médecins recommandent de vivre.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !