Accueil / Actualités / Le cancer du sein est en progression chez les femmes de moins de 50 ans

Le cancer du sein est en progression chez les femmes de moins de 50 ans

Ce cancer est le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde, une sur neuf sera atteinte au cours de sa vie, une sur vingt neuf en mourra. On connait plusieurs facteurs à risques, cependant dans la plupart des cas, il est impossible d’expliquer son apparition. Les chances de guérison dépendent de son stade d’évolution au moment où les traitements sont mis en place.

Cancer

La maladie gagne du terrain chez les plus jeunes

Certains cancers ont augmenté, c’est le cas de celui de la thyroïde, de la prostate ou du mélanome, quant à celui du sein, il progresse de manière inquiétante chez les femmes les plus jeunes. Depuis plusieurs années, il recule chez les plus de 50 ans. En 2012, une hausse de plus de 60% a été observée chez les 30/39 ans, 40/49 ans par rapport à 1980. Le cancer de la thyroïde est dans la même situation chez les hommes entre 20/29 ans, 30/39 ans. Une bonne nouvelle est à préciser, la mortalité due aux cancers a chuté de plus de 34% entre 1980/2012. C’est le résultat d’un dépistage précoce ainsi qu’aux progrès des traitements qui sont plus performants. L’étude publiée dans le Monde ce mercredi démontre que le cancer reste la première cause de mortalité en France avec plus de 148.000 décès en 2015.

Le cancer du sein est en forte progression

Les facteurs de risques de cancer du sein ont été identifiés. L’âge est déterminant car le nombre augmente régulièrement à partir de 30 ans, les antécédents familiaux, le risque devient plus grand si une parente du 1er degré (mère, fille, sœur) a déjà eu un cancer du sein, les prédispositions génétiques, les antécédents personnel, si une personne l’a eu, elle a plus de risques d’en développer un autre du même type, les contraceptifs oraux, le surpoids, l’obésité, le tabac, la consommation d’alcool. En ce qui concerne le cancer du sein, le dépistage précoce reste la seule solution pour guérir. La mammographie est essentielle en l’absence de tout symptôme. Détecté très tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10. Selon la Ligue contre le cancer, le dépistage s’adresse à tous.

Cancer, Pixabay – PDPics

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !