LOADING

Type to search

Canicule : la France n’en fait-elle pas trop à propos de la chaleur ?

2 années ago
Share

La canicule a envahi les médias depuis quelques jours et les chaînes ne parlent que d’une chose : la chaleur. Toutefois, ce n’est pas la première fois qu’il fait chaud en France, car des records ont été enregistrés en 1923.

Se rafraîchir pendant la canicule

Se rafraîchir pendant la canicule / Crédit Photo : Pixabay – macadam13

Difficile d’échapper à un article ou un reportage sur la canicule, cela peut même en devenir lassant. Il est important de sensibiliser autrui sur les dangers de la déshydratation, d’informer les personnes âgées qu’il faut boire, mais la France n’en fait-elle pas trop ? Certains téléspectateurs ont peut-être l’impression qu’ils vivent une situation exceptionnelle, mais ce n’est pas la première fois que le pays est touché par de fortes températures.

La France a déjà eu chaud par le passé avec des températures très élevées

Par exemple à Toulouse qui se situe dans le département de la Haute-Garonne, une vigilance jaune a été mise en place alors que la température annoncée pour ce mercredi est de 34 degrés. Ce relevé n’est pas si exceptionnel, car en 1923, les habitants avaient été contraints de subir 44 degrés le 8 août exactement.

L’Allier qui a été positionné en alerte orange à cause de la canicule ne met pas en valeur des températures inédites. À Broût-Vernet, il est annoncé 38 degrés pour ce premier juillet alors qu’il faisait 43.2 degrés le 13 juillet 1983.

Des départements en alerte orange pour la canicule

Finalement, si nous pouvons parler de canicule, ce phénomène n’est pas exceptionnel en France, car des relevés beaucoup plus élevés ont déjà été faits dans plusieurs villes de France. Il avait fait par exemple 41 degrés à Decize dans la Nièvre le 10 août 1998, 41 degrés à Vichy dans l’Allier le 29 juillet 1983. D’autres températures plus importantes avaient été identifiées dans les Alpes-Maritimes avec 42.7 degrés au Cannet le 12 juillet 1982.

Par conséquent, la France a déjà été traversée par de fortes chaleurs et celle qui se présente sur le sol français n’est pas aussi forte que celles qui sont précédemment passées.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *